La police de Moka a ouvert une enquête sur une manifestation tenue vendredi devant la State House à Réduit, où une trentaine de personnes se sont massées pour réclamer la démission de la présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim.

Les manifestants n’ont pas obtenu le feu vert du commissaire de police pour tenir ce rassemblement. Les sentinelles postées à la State House ont sollicité l’aide de la police qui a demandé aux personnes présentes de se disperser. Finalement, elles ont quitté les lieux dans le calme.