Rezistans ek Alternativ alignera 20 candidats pour les élections générales si la Cour tranche en leur faveur durant la semaine. C’est ce qu’a déclaré Kugan Parapen, membre du comité national, lors d’une conférence de presse hier, à Coromandel. Rezistans ek Alternativ affirme aussi qu’il ne se présentera pas aux élections si ses candidats devaient décliner leur appartenance ethnique.

“Nous alignerons un candidat par circonscription comme lors des dernières élections générales”, a avancé Kugan Parapen. Il explique que cette décision a été prise en consensus avec tous les membres du parti : “Nous allons proposer 20 candidats, non parce que nous n’avons pas 60 candidats, mais parce que nous pensons qu’un candidat par circonscription est amplement suffisant pour offrir une alternative aux votants.” Il explique aussi qu’avec les 72 partis enregistrés, ajoutés au nombre de candidats qui s’inscriront lors du Nomination Day, la stratégie politique doit obligatoirement changer pour s’adapter à cette nouvelle configuration. “Le schéma des votes est amené à changer, car le ‘vot blok’ a montré ses failles au fil des années”, ajoute-t-il.

ReA a également rendu publique une partie de la liste de ses candidats pour les élections générales du 7 novembre. La liste complète sera dévoilée dans les jours à venir. Ainsi, au No 1 se présentera Michel Chiffone, au No 2, Danny Marie, au No 8, Veena Dholah, à celui du 11, Devianand Narain, au No 13, Ashok Subron, au No 14, Stefan Gua, au 16, David Sauvage, Kugan Parapen au 18. “Rassurez-vous, il y aura un papillon dans chaque circonscription et on est prêts à affronter ces élections.”

Par ailleurs, le parti précise que même si ReA s’est enregistré seul durant la semaine, cela n’empêche pas des rapprochements politiques avec d’autres partis qui épousent les valeurs de gauche. Rezistans ek Alternativ affirme aussi qu’il ne se présentera pas aux élections si ses candidats devaient décliner leur appartenance ethnique. “Il faut avoir le courage de ses convictions”, a-t-il conclu.