Le commandant Patrick Hofman

Le capitaine Patrick Hofman, le pilote d’Air Mauritius qui avait obtenu un ordre intérimaire de la Cour suprême interdisant qu’il soit déporté après sa révocation le 6 octobre dernier, demande une révision judiciaire de cette décision. Le chef juge Keshoe Parsad Matadeen a accédé à sa demande. Après avoir demandé plusieurs renvois pour loger son affidavit en réponse à celui du pilote, le PMO n’a toujours pas répondu. Ce qui n’a pas manqué d’attirer une remarque du chef juge à l’appel de l’affaire ce lundi. Ils ont cependant obtenu un dernier renvoi. Le pilote Hofman déplore le statu quo dans cette affaire alors que presque trois mois après, aucune décision n’a été prise à son sujet.

L’action légale est dirigée contre le bureau du Premier ministre et Air Mauritius. Le vendredi 7 octobre, le PMO avait retiré le permis de résidence de Patrick Hofman. Ce Permanent Residence Permit avait été émis officiellement le 28 avril 2016 pour une période de 10 ans sous la section 5 A de l’Immigration Act.