Un beau cadeau d’anniversaire pour ses 53 ans qu’il fête aujourd’hui. Grâce à une meilleure 7e monte, Robbie Fradd a devancé d’un point (39 contre 38) Elione Chaves pour s’approprier le titre de meilleur jockey du week-end international. Tout restait possible avant la dernière course, où Craig Zackey devait impérativement l’emporter pour espérer rejoindre Robbie Fradd. Cependant, la deuxième place de Brave Leader n’a pas été suffisante et c’est le Sud-Africain qui a été couronné. Robbie Fradd et Elione Chaves comptabilisaient 37 points (trois victoires, deux 2es places et une 3e place) sur les six meilleurs résultats et n’étaient pas en action dans l’ultime épreuve. Le Sud-Africain avait toutefois à son actif une 3e place, soit 2 points additionnels, et a pu devancer le Brésilien, qui n’avait, lui, qu’une quatrième place (1 point) en sa faveur.
C’est ce même Robbie Fradd qui a ouvert le bal avec l’outsider Billy Bojangles à la faveur d’une course de bout en bout pour remporter sa première course au cours du week-end. On est tenté de dire que la tendance de la première journée a continué car le leader et éventuel vainqueur n’a jamais été mis sous pression. Robbie Fradd a pu endormir ses poursuivants. Un regard sur les temps fractionnés l’a confirmé. 13″ entre les 1200m et le Tombeau Malartic. 12″ entre les 800 et les 600m. Ce qui fait qu’il a pu réduire la course à un sprint pour parcourir les derniers 400m en un peu plus de 25″. Derrière, on a campé sur ses positions. On a eu à l’œil A P Strike sur lequel Hayley Turner s’est montré trop patiente. Klopp avait fait des siennes dans sa stalle avant le départ et n’a pas couru comme on l’attendait. Avec ce succès, Robbie Fradd se retrouvait avec 19 points dans l’escarcelle. Mais Craig Zackey, grâce aux 2 points récoltés avec Halabaloo (3e), passait, lui, à 29 points pour 7 montes, mais seulement 6 pouvaient être comptabilisés pour le championnat, ce qui fait qu’il restait à 27 points.
Le doublé avec Dark Force et la tête du classement pour Robbie Fradd. Les turfistes ont eu le privilège de vivre une belle empoignade entre Robbie Fradd et Elione Chaves qui était en selle sur Arctif Flyer. Avec le retrait de Final Cup, Arctic Flyer se retrouvait sans adversaire dans la course à l’avant. Fidèle à son habitude, il a accéléré une fois la descente entamée. Derrière, Dark Force suivait en deuxième position. Gondwana a essayé de rester au contact et a dû être constamment accompagné par Swapneel Rama. Au dernier virage, seul Dark Force était capable de reprendre le meneur. Fradd s’est attelé à la tâche et dans les derniers 50m son cheval a repris du terrain à chaque foulée avant de forcer la décision. 28 points pour le nouveau leader, alors que Chaves et Zackey étaient à seulement un point. Notons que Final Cup (Jeffrey Lloyd) a été retiré après avoir pris la main à son jockey.
On a eu droit à une belle arrivée dans la quatrième épreuve entre Craig Zackey et Elione Chaves. Le dernier mot est toutefois revenu au Brésilien (Gameloft), qui a repris Galtero, qui avait fait figure à l’entrée de la ligne droite. Lloyd a, une fois de plus, été malheureux. Il a perdu un étrier au départ et a été contraint de retirer son cheval de la course pour ne pas mettre en difficulté ses collègues et aussi sa vie. Il a par la suite déclaré forfait pour le reste de la journée. Le Clos a été le plus véloce. On savait qu’il n’irait pas au bout de la ligne droite, surtout que Galtero paraissait en mesure de le dominer à n’importe quel moment. Aussitôt que le favori a mis le nez à la fenêtre, on s’est dit que la victoire était dans la poche. Mais Gameloft n’avait pas encore dit son dernier mot et il a bien répondu aux sollicitations de Chaves. Glorious Goodwood est venu prendre la troisième place. Trois victoires pour Chaves, celui-là même à qui le PMO n’a pas donné le feu vert pour évoluer en tant que club jockey. Voilà donc une claque sonnante pour les autorités gouvernementales, alors que le Brésilien prenait la tête du classement avec un total de 36 points.
Robbie Fradd et Ricky Maingard ont continué leur domination au cours de la journée d’hier avec une troisième victoire, ce qui a permis au Sud-Africain de se rapprocher d’Elione Chaves (33 points contre 36). Les conditions ont servi les desseins de Speed Limit, mais il faut saluer la bonne monte de Robbie Fradd. Il a montré son intention pour courir en tête et si Captain Magpie a insisté pour conserver l’avantage, cela n’a pas dérangé sa monture, dans le sens où celle-ci a fait de sorte que le meneur accélère. Du coup, Speed Limit n’a pas tiré et a couru à son aise. Fradd a eu raison de démarrer de loin car Speed Limit ne possède pas un puissant coup de reins. Belong To Me n’était pas mal placé dans la course, mais on aurait préféré un rythme plus soutenu pour lui. Il était difficile pour Ernie de soutenir la comparaison dans ce genre de course. Charles Lytton a, lui, été coupé net dans son action dans la ligne droite, faute de passage. Black Tractor s’est emmené tardivement pour prendre la deuxième place. Prince Of Thieves était dernier dans le parcours et sa tâche s’annonçait difficile vu le déroulement de l’épreuve.
Kemal Kavur-Guyon, c’est le tandem qu’il fallait choisir dans la 7e course. Le Français a fait montre de sa belle maîtrise tactique pour mener ce cheval à sa première victoire au Champ de Mars. La course a été lancée sur des bases élevées. Une petite réduction du tempo entre les 1400 et les 1000m, et la cadence est remontée d’un cran par la suite. Netflix a suivi d’assez près, mais a perdu ses marques dans les derniers mètres. Aficionado a pris du temps pour trouver le bon tempo et il est arrivé trop tard. Comme la course avait été lancée sur un rythme élevé, il a été difficile pour certains de bien finir parce qu’ils avaient puisé dans leurs réserves pour ne pas être trop décrochés.
La septième est revenue à Hayley Turner, la première victoire d’une femme jockey en tant que professionnel au Champ de Mars. Robbie Fradd a tout tenté avec Awesome Adam, mais a dû se contenter de la deuxième place. Ce premier accessit lui a toutefois permis de revenir à la hauteur e d’Elione Chaves avec 37 points chacun.
L’ultime épreuve est revenue à l’outsider Imperial Dancer (Matthew Chadwick), qui avait raté de peu la victoire lors de la première course de samedi. Le hongre a eu un parcours tranquille à la corde, alors que Brave Leader était seul en tête. Ce dernier n’a toutefois pas pu repousser l’attaque de son adversaire, au grand dam de Craig Zackey. Le favori, Swinging Captain, a dû se contenter de la troisième place devant Seeking The Dream.

Raj Ramdin et la Fegentri, c’est le parfait amour
Raj Ramdin a remis ça dans la dernière manche de la Fegentri, avec une cinquième victoire. Cette épreuve était sans enjeu dans le championnat car Sara Vermeersch était déjà assurée du titre. Social Network a réalisé le bout en bout sous la selle de Bethany Baumgardner pour résister au retour de la championne, qui était associée à Anton Ruskin. Célina Weber a pris la troisième place avec Mr Oshkosh, tandis que la quatrième place est revenue à St Arnault, qui avait pour cavalière Mélissa Boisgontier, qui a conservé sa deuxième place.

Chaves et Zackey intéressent des entraîneurs
Elione Chaves et Craig Zackey ont eu des contacts avec des entraîneurs en vue d’un éventuel contrat pour la saison 2018. C’est ce que Le Mauricien a appris de source sûre. Parmi les contacts du premier nommé, il faut retenir celui de Ramapatee Gujadhur, alors que le jeune Sud-Africain a été approché par Ricky Maingard, entre autres. Il y aurait aussi des propositions qui auraient été faites à Robbie Fradd.

Le titre de meilleur entraîneur pour Ricky Maingard
C’est Ricky Maingard qui a connu le plus de réussite au cours de ce week-end international. L’entraîneur a collectionné pas moins de quatre victoires, une samedi et trois dimanche, pour devancer nettement ses collègues. Parmi ceux qui ont brillé, il faut retenir Chandradutt Daby et Simon Jones (2 victoires). Les deux seuls qui n’ont pas connu de réussite sont Patrick Merven et Shyam Hurchund.