Pour le premier dimanche de l’année, les deux principaux blocs politiques, l’Organisation du Peuple de Rodrigues (OPR) et le Mouvement Rodriguais (MR), n’ont pas dérogé à la tradition de réunir leurs partisans.

Serge Clair, leader de l’OPR et chef commissaire de l’Assemblée régionale de Rodrigues, s’adressant aux militants du parti à Pointe-Coton, a balayé large en lançant un appel aux Rodriguais pour soutenir son parti.

Lors de son intervention, le leader de l’OPR a soutenu que 2019 sera une année « exceptionnelle » pour le développement de Rodrigues. Il a demandé aux Rodriguais de garder confiance en son parti, affirmant que l’OPR « se bat pour construire un meilleur avenir » pour la jeune génération.

« Pour atteindre cet objectif, nous avons besoin du soutien et de la collaboration de la population. Votre compétence et votre contribution seront d’un apport considérable à cet effet. Rodrig repoz lor zot, Rodrig fer zot konfians. Fer bien plis seki zot finn fer an 2018 pou sa lane-la, pou ki Rodrig kapav sourir », a déclaré Serge Clair, soulignant que les élus de l’OPR « sont au service des Rodriguais ».

Pour sa part, le Parlmentary Private Secretary Francisco François se déclare convaincu que « Rodrigues est sur la bonne voie pour un avenir meilleur ». Il se dit satisfait de « la bonne entente » entre le Premier ministre, Pravind Jugnauth, et le chef commissaire.

« Ces relations débouchent sur des accords communs pour le bon déroulement des affaires de Rodrigues et surtout de son développement », dit-il, en annonçant des projets de construction de drains dans plusieurs régions de l’île.

Fanchette Gaspard Pierre Louis, commissaire des TIC et de la Femme, annonce qu’outre la connexion de Rodrigues au câble optique, l’arrivée d’un deuxième câble avant la fin de l’année est également prévue.

Elle a fait état d’autres projets de développement, notamment la construction de nouvelles routes, la mise en opération du complexe de la Sécurité sociale, de la nouvelle unité de dessalement et des projets de logements sociaux. « La concrétisation de ces projets vise à consolider l’autonomie de Rodrigues », a-t-elle dit.

De son côté, le secrétaire de l’OPR et député à l’Assemblée nationale, Buisson Léopold, déclare que les signes de développement sont « très visibles » à Rodrigues. La manifestation politique s’est poursuivie dans la bonne ambiance avec notamment une animation culturelle dans la pure tradition de Rodrigues.