SAKIFO - PATRICE : Sweggaeman

Patrice Bart-Williams, connu simplement comme Patrice, était l’une des têtes d’affiche du Sakifo 2017. Son sweggae, contraction de swag et de reggae, a fait danser le nombreux public venu le voir évoluer. Scope l’a rencontré quelques heures avant son passage sur scène.
Certainement l’une des stars les plus accessibles au Sakifo, Patrice nous a agréablement surpris par son humilité et sa simplicité. C’est en tenue décontractée qu’il se présente à nous près de la plage; il arborera le même style de vêtements plus tard sur scène. À l’aise en français comme an anglais, il se laisse facilement approcher et partage aisément ses états d’âme, son vécu et sa musique. “J’aime bien être ici. Je reste cinq jours pour profiter un peu.”
L’Allemand d’origine sierra-léonaise a un son particulier, une base de reggae mélangée à d’autres genres qui a su plaire au grand public. Les “Patrice !, Patrice !, Patrice !” que l’on a pu entendre avant son passage sur scène en témoignent. “Le sweggae, c’est comme une invasion du reggae métissée avec des éléments européens. C’est très modernisé. C’est un mélange de reggae et de swag, c’est un style.” À la question de savoir si c’était une façon de se démarquer, il répond : “Non, ça, c’est déjà fait”, avant d’être pris d’un fou rire.

De Ruffrican à Patrice.
Ce terme auquel on l’associe est à l’origine une boutade lancée lors d’une interview pour le journal Le Monde. “Le journaliste m’avait posé une question sur mon style. Je lui ai dit que c’était le sweggae, un mélange de reggae et de swag. Mais c’était une blague. Quand l’article a paru, le titre était “Le petit prince du sweggae”. Je me suis dit : d’accord, ils m’ont pris au sérieux”, raconte-t-il en rigolant.
Débutant très tôt dans le domaine, il a lancé son premier EP, Lions, à l’adolescence. Un premier jet qui allait le faire connaître du grand public et qui allait également décider de son nom d’artiste. “La maison de disques qui a lancé mon album ne me connaissait que par mon prénom. Ils ne m’avaient pas demandé sous quel nom je voulais être présenté. Par la suite, j’ai voulu sortir mes autres albums avec le nom de scène que j’avais choisi, qui était Ruffrican. Ils m’ont dit : non, c’est nul; Patrice, c’est mieux. J’ai demandé : vous êtes sûrs ? Vous aimez mon nom ? Mais je suis heureux de la tournure des événements : finalement, c’est une très bonne chose.”
Après le fulgurant succès de son dernier album, Life’s Blood, Patrice travaille actuellement sur son prochain disque, qui ne devrait pas sortir avant 2018. En parallèle, il poursuit ses autres métiers : Patrice est producteur et réalisateur de clip.