Sans oeillères ni coton…

Tension trouve lougarou
— Eta Ti-Louis ki position? Ki progam?
— Program? Toujours manze pistass guet cinéma…sa koutla to fine trouvé mo croire qui dholl la pas pou cuit mem la.
— Ki fer to pé dire sa? Moi mo croire zafer pé bon au contraire. To pas fine trouvé qui grand grand publicité fine mété dans journal…
— Ayo oui, hi…hi. Pas cozé mo dire toi. Mo pas koné ki sanela zot pé rodé la…
— Ti-Louis tout sa montré toi mo montré toi, to encore pé dire tout à l'envers.
— He kouma dire sa plas seo qui zot pé rodé-là.
— Pas seo, mais C…E…O. Dire sa Chief Executive Officer.
— Kouma dire to pé dire enn nom souval sa. Mais sa zafer … seo la…
— Ti-Louis… CEO papa oh… CEO
— Sa mem sa ta. To trouve Turban Man fer différence entre interdit ek prohibé toi? Sa C.E.O la, ki li pou vine fer sa. Zot pé dire Blade Runner et Big Curry pé prend tout zot pouvoir, ki fer pé met enn CEO. Ti Benoit pas la mem?
— Ti-Louis avec enn CEO le travail pour faire plis bien. Dan enn lot façonn avec plus de professionnalisme.
— Travail pou fer plis bien et plus professionnalisme? Hein, to pé montré zako fer grimace toi. To pé fer kouma dire Half Moon avec moi là. Zot propre mais zot pena monopole blanchissement.
—  Appel sa enn erreur to be cause. Pas fine assez "tongue tie" li, fine ena enn slip of the tongue.
— En tout cas mo pas trop comprend, ni trop conne lire. Mais enn zafer mo fine trouvé dans sa zistoir CEO. Li pou bizin travail with a team. Ma question est which team?
— Ti-Louis la mo croire inn touche enn point sensible la…ki team? La team en place?
— C'est ça ma question. Pé met CEO, to pas croire ki Clark Gable pou bizin aussi pensé qui bizin change lekip et brûle bann branche qui fine cassé.
— Ti-Louis fer toi attention. Moi mo dir ki dans zistoir, kouma to dire, chance ena son Zom. Mo tan dir ki…Mr Badinage fini annonce la couleur.
— En tout cas, moi mo fine comprendre ki Clark Gable pou prend la main ek fine dire qui ce sera un «du dehors».
— Un «du dehors» qui pou travail avek sa mem Team-la?
— Attand toi à des surprises mon ami…tension trouve lougarou midi dans Champ de Mars.


Konnetout bourré…man
Mon petit doigt me dit qu'en voulant trop faire il va finir par tout refaire. Ainsi, nous apprenons que Missié Konetout, qui devait aller sur la chaise, a trouvé que le tempo allait être trop chaud en face et qu'il allait se heurter à un mur de Block Made In Bambous. Lorsqu'il a appris que Basaltman allait quitter son île pour venir à Port-Louis, il a préféré demander de tout annuler. Il est vrai que Basaltman n'a rien avoir avec Mr Beautyful. La solution bourré…man


Parole de turfiste
Ainsi, il trouve que tout est truqué et que tous les chevaux sont dopés au Champ de Mars. Nous turfistes, lui répondons que pratiquement tous les politiciens sont corrompus et que la campagne électorale des partis politique est financée par l’argent de différentes mafias. Que dira-t-il ? Qui le public croira le plus ? Lui ou nous ? Nous sommes prêts à parier qu’il y a plus de chance de prouver que les politiciens sont corrompus et que le financement des partis politique est douteux que toutes les courses sont truquées et que tous les chevaux sont dopés. Personnellement en matière de transparence, d’intégrité et d’honnêteté, ceux qui nous gouvernent aujourd’hui et ceux qui nous gouvernaient hier ne peuvent hélas faire la leçon à quiconque. Voyez-vous, au Champ de Mars on ne peut pas changer les résultats comme le gouvernement a changé son fusil d’épaule que ce soit dans le projet du Métro Léger (rebaptisé Metro Express pour des raisons évidentes) ou Heritage City (qualifié de projet du siècle avant de disparaître), sans oublier les revers dans l’affaire BAI, Betamax etc…, où ce sont les contribuables qui devront payer les pots cassés. Alors, ôtez vos œillères Monsieur ! En passant, Paul Toro attend toujours ses réponses à ses contributions déclarées.