Le ministre de la Jeunesse et des Sports Yogida Sawmynaden a annoncé la mise en chantier de “Smart 2020”, un projet dont le but est de revoir la stratégie de la section jeunesse du ministère de tutelle. C’était lors de sa conférence de presse la semaine dernière. L’occasion pour le ministre de parler d’un “revamping” du fonctionnement des centres de jeunesse pour les rendre « plus attirants et accueillants ». Il explique : « On est en train de revoir totalement le concept en vue de le rendre plus moderne, plus “Smart”… en phase avec la jeunesse d’aujourd’hui. » Selon lui, un premier rapport a déjà été préparé en ce sens. « Nous souhaitons que d’ici à quelques semaines, nous puissions rendre ces centres de jeunesse plus dynamiques et “user-friendly” », a affirmé le ministre. Il rappelle que le dernier projet lancé par le ministère est “Volunteer Mauritius”. C’était le 5 décembre dernier dans le cadre de l’International Volunteers Day. Outre un programme de nettoyage disséminé sur 18 sites, la formation à l’orthographe officiel du kreol morisien dans le cadre du “nation building” et la formation des jeunes aux travaux de la ferme pour assurer la sécurité alimentaire, il a aussi annoncé l’opération “Enn Liv, Enn Kado”. Les objectifs du projet “Volunteer Mauritius” sont : l’utilisation des centres de jeunesse comme plateforme d’échange gratuit de manuels scolaires et autres livres; y créer des coins lecture; et encourager le recyclage des vieux livres. Cette opération se tiendra tout le long du mois de janvier.
Le ministre Sawmynaden a exprimé sa satisfaction que le ministère de tutelle ait aujourd’hui un secrétaire permanent adjoint pour chapeauter la section Jeunesse en la personne de Siven Rangan. Il se réjouit du nouveau projet de développement “ART-Koostik” mis en place avec, pour but, de responsabiliser les jeunes vivant dans des « régions défavorisées » à travers des activités artistiques et culturelles. Le but : favoriser le développement des talents et les encourager à se joindre au DOEA.
Il avance que 3 000 potentiels futurs petits entrepreneurs ont pu bénéficier de causeries sur l’entreprenariat durant l’année écoulée, en ligne avec la vision du gouvernement de les encourager à créer leur propre entreprise en vue de réduire le chômage à Maurice. Il rappelle que le SICOM Youth Excellence Award en était à sa 8e édition. Son objectif : repérer et récompenser les accomplissements remarquables des jeunes, dans différents domaines, mais aussi les valoriser et les accompagner dans leur parcours.
Le programme “Spéciales Vacances” a vu la participation de 5 500 jeunes aux 30 activités proposées cette année, fait également ressortir le ministre Sawmynaden. Selon lui, « ce programme varié et actualisé continue à susciter l’adhésion de la population car le ministère y propose des activités saines et de découverte ».