Axée sur le concept des « Smart Cities », la troisième édition du Smart Moves for Entrepreneurs Forum, tenue récemment au Gold Crest Hotel, à Quatre-Bornes, a été l’occasion pour les Petites et moyennes entreprises d’être mieux sensibilisées sur les opportunités d’affaires qu’elles peuvent saisir sous le « Smart City Scheme ».
Parrainée par Microsoft Océan Indien et la MPCB, la session a été marquée par des interventions du ministre de l’Entreprise et des Coopératives, Sunil Bholah, du président de Smart Cities Mauritius, Gaetan Siew, du responsable du développement immobilier à Omnicane, Joël Bruneau, du Business Development Manager à Médine, Olivier Desvaux de Marigny, et de l’évangéliste technique chez Microsoft, Arnaud Meslier. La session a réuni une centaine de participants.
Le concept des « Smart Cities », indique la direction de Smart Moves for Entrepreneurs Forum, fait des émules à travers le monde et Maurice n’est pas en reste. La mise en place du « Smart City Scheme » par le gouvernement, souligne ce réseau de PME, créé un cadre avec des avantages fiscaux et non fiscaux attrayants aux investisseurs pour le développement des villes intelligentes à travers l’île. « Le concept de Smart Cities se développe pour offrir aux investisseurs, aux citoyens et aux étrangers la possibilité de vivre dans un environnement urbain durable, pratique et agréable. Ces nouvelles villes seront construites dans un environnement dynamique avec la technologie et l’innovation comme fondations, où il fait bon travailler, vivre et se divertir », explique la direction du Smart Moves for Entrepreneurs Forum dans un communiqué de presse.  
Le ministre Bholah, souligne les organisateurs de l’atelier, a salué l’initiative de la plateforme qui aide à réduire certains des obstacles auxquels font face les PME, dont le manque d’accès à l’information et la dispersion des compétences. Il a parlé de la création d’un One Stop Shop pour les entrepreneurs par la MauBank en vue de faciliter les démarches administratives et l’accès au financement. Sunil Bholah a évoqué les opportunités pour les PME dans le cadre des projets des « Smart Cities », qui vont débuter dès 2016.
Intervenant principal, Gaetan Siew, a quant à lui rappelé le côté pratique des villes intelligentes avec la possibilité de travailler, vivre et se divertir dans un seul et même lieu, ce qui, selon lui, réduira les embouteillages mais allégera aussi la pression sur certaines villes trop denses à cause du taux élevé d’urbanisation. Il a fait ressortir que chaque ville intelligente est écologique et que les cinq traits définis pour Maurice sont « l’autonomie (les villes doivent être autonomes pour la distribution de l’énergie, de l’eau et la gestion des déchets, etc), l’intégration, l’innovation, l’aspect intelligent (avec la technologie, entre autres) et son ouverture sur le monde ».
Joël Bruneau, d’Omnicane, et Olivier Desvaux, de Marigny de Médine, ont présenté leurs projets de villes intelligentes, soit Mon Trésor (qui met l’accent sur le développement aéroportuaire) et Médine (qui place l’éducation au centre de son développement avec notamment la création de campus universitaires), respectivement.
Par ailleurs, Arnaud Meslier, évangéliste technique chez Microsoft, a présenté quelques applications mobiles innovatrices en cours de développement qui pourront être utilisées dans les villes intelligentes pour améliorer le quotidien de ceux qui y habitent. Ces applications ont été créées par des étudiants de l’université de Maurice grâce à un programme de Microsoft.