20 ans avant les événements du premier film Transformers, en 1987, dans une ville balnéaire californienne. Alors que la guerre a pris une tournure critique sur la planète Cybertron, l’Autobot B-127 est envoyé sur Terre par son chef Optimus Prime afin de préparer un refuge et de protéger les humains d’une éventuelle attaque de leurs ennemis, les Decepticons.

Fortement endommagé et son synthétiseur vocal détruit au cours d’un combat contre Blitzwing, B-127 échappe à une troupe militaire et échoue sur une plage, où il se transforme en Volkswagen Coccinelle jaune, avant de se désactiver. À la veille de son 18e anniversaire, Charlie Watson trouve B-127 dans la casse de son oncle Hank. En tentant une réparation dans son garage, elle découvre qu’il ne s’agit pas d’une simple voiture et décide de surnommer le robot BumbleBee. L’Autobot est repéré par Dropkick et Shatter, deux Decepticons lancés à sa recherche, lorsque Charlie allume sa radio.

Accueillis par les hommes du Secteur 7, les Decepticons dépeignent l’Autobot comme un criminel et demandent la permission d’utiliser le réseau de satellites pour le retrouver. Charlie et son voisin Guillermo « Memo » Gutierrez se retrouvent impliqués malgré eux dans la dangereuse chasse qui s’ensuit…

Bumblebee est le premier spin-off de Transformers basé sur l’autobot jaune. Le metteur en scène du blockbuster est Travis Knight, qui a été remarqué avec son premier long-métrage Kubo et l’armure magique, nommé dans la catégorie du meilleur film d’animation aux Oscars 2016. Il est également connu pour son travail de producteur et directeur de l’animation pour le studio Laika (Coraline, L’Etrange pouvoir de Norman), dont il est le vice-président. Bumblebee marque une grande première pour Knight puisqu’il effectue non seulement ses débuts dans la réalisation live mais aussi au sein d’un gros film de studio issu d’une franchise.

Hailee Steinfeld, qui joue le personnage principal de Bumblebee, s’est faite remarquer à l’âge de 15 ans dans le western des frères Coen True Grit, dans lequel elle donnait la réplique à Jeff Bridges et Matt Damon. Sa prestation lui a valu une nomination pour l’Oscar de la Meilleure actrice dans un second rôle.

Bumblebee est le premier film de la saga des Transformers à se dérouler en Californie et à y avoir été tourné. La production a bien évidemment tiré parti de la grande diversité et de la beauté des paysages du “Golden State”. D’après le scénario, Brighton Falls, la ville fictive où réside Charlie, est une petite commune située le long de la côte du nord de la Californie, avec une rue principale bordée d’arbres et de petits commerces indépendants qui se font petit à petit engloutir par de grandes chaînes. Située à 15 minutes en ferry de San Francisco, la charmante bourgade de Vallejo remplissait parfaitement ces critères.

Hasbro, propriétaire de la marque Transformers, a déposé le 28 août 2017 une plainte contre Warner Bros et DC Comics, les accusant de violation de propriété intellectuelle au sujet de Bumblebee. Si Bumblebee est le nom de l’autobot jaune issu de l’univers des Transformers, il s’agit aussi de celui d’une adolescente dotée d’ailes et capable de rétrécir appartenant aux Super Hero Girls, licence qui s’articule autour des superhéroïnes DC Comics !

Durée : 114 min. Avec Dylan O’Brien, Hailee Steinfeld, John Cena, Angela Bassett, Justin Theroux. Réalisé par Travis Knight (USA, 2018)
Aux Star (Port-Louis, Moka et Grand-Baie)