Dans l’entretien qu’elle a accordé vendredi au Mauricien, Tania Diolle, candidate du Mouvement Patriotique à la partielle du 17 décembre prochain à Belle-Rose/Quatre-Bornes, revient sur ce qui l’a motivée à s’engager en politique. Elle explique qu’elle voudrait inspirer les jeunes et les femmes à s’engager davantage en politique. Exprimant sa conviction de se faire élire, elle explique que cette partielle est une occasion unique pour les Mauriciens de rompre avec les partis politiques traditionnels et les stratégies politiques passées.