TRANSPORT - NANDO BODHA HIER SOIR : « Le comité ministériel sur le Metro Express se réunit demain »

Les travaux de ce comité déboucheront sur la préparation d'un Action Plan, selon le ministre du Transport

Lors de l'inauguration du Corporate Office de la CNT à Ébène hier soir, Nando Bodha, ministre du Transport, a tenu à rassurer les travailleurs de l'industrie et les compagnies d'autobus, leur signifiant que « le gouvernement tiendra compte de toutes vos doléances » par rapport à l'avènement du projet Metro Express. Il a annoncé la tenue, demain, d'une réunion du comité ministériel institué dans le cadre de la mise en œuvre de ce nouveau mode de transport. Ce comité, composé de six ministres, est présidé par le vice-Premier ministre Ivan Collendavelloo.

« Cette réunion ministérielle de vendredi examinera les doléances des travailleurs et tiendra compte des appréhensions des compagnies. Nous voulons venir avec un Action plan que nous présenterons ensuite aux compagnies et aux travailleurs, qui auront toutes leur place dans le transport de demain », a affirmé hier le ministre Nando Bodha. Et d'ajouter que le pays aura besoin d’un « système de transport sophistiqué et qui soit pratique, fiable et de qualité ». Dans les cinq prochaines années, dit-il, « nous allons investir environ Rs 50 milliards tandis que le Road Decongestion Programme démarrera dans les mois qui viennent ».
Le ministre du Transport se dit « heureux » devant le bilan positif de la CNT, décliné hier soir par son président et son general manager. Il a d'ailleurs tenu des propos élogieux envers cet organisme, affirmant que celui-ci est appelé à jouer un rôle « encore plus important dans le paysage du transport en commun » à l'avenir. « La CNT sera appelée à être la colonne vertébrale de ce que j’appelle le “new national transport network” avec l’introduction du métro. » À son avis, il n'y aura pas de « redundancy ».
Par ailleurs, l'inauguration du Corporate Office et du site Web, ainsi que la présentation du nouveau logo de la CNT, ont révélé la bonne santé de cet organisme de transport public. « Au 30 juin, nous avons réalisé un surplus de Rs 80 M », a indiqué le chairman, Ashvin Gokhool. La bonne performance de la CNT est attribuée, selon ses responsables, aux aspects suivants : une amélioration remarquable du pourcentage des lignes rentables, passant de 23% à 53%; la réduction des accidents; ainsi que la diminution du coût sur l'essence et sur les pièces détachées. Face à un tel bilan, tous les intervenants se sont accordés à dire que « la CNT est en bonne voie ».
Ainsi, le ministre a suggéré au président du board de « voir comment récompenser les employés » dans leurs responsabilités à divers niveaux. Le management de la CNT, lui, a indiqué que ses priorités, ces dernières années, ont été la formation et le renouvellement de sa flotte. « Cent autobus semi-low floor ont été achetés de nos propres fonds. Une première à la CNT », a affirmé le chairman, Ashvin Gokhool. « Si nous avions pris un emprunt, nous aurions eu à rembourser Rs 50 M d'intérêt dans les 10 années à venir. » D'autre part, la CNT a annoncé qu'elle achètera une trentaine d'autobus hybrides « sur une base pilote », et ce notamment pour être « en lien avec l'environnement ».