Dernière ligne droite pour les achats de noël. À trois jours de noël, le marathon des courses est bien entamé. Que ce soit les magasins ou les supermarchés, les commerces sont littéralement pris d’assaut. Mais c’est surtout et avant tout, les jouets qui ont le vent en poupe. Un choix difficile pour les parents vu le nombre incalculable de vitrines affichant toutes sortes de jouets, avec en bonus des marchands ambulants, de plus en plus nombreux, qui en offrent des milliers à la vente. Et, avec, cette année, des jouets de plus en plus complexes et sophistiqués…
Peut importe la bourse ou le niveau de qualité, la traditionnelle poupée se fait rare, place à celles des années 2000. Il faut s’en occuper comme l’on prendrait soin d’un nourrisson : la nourrir, la bercer, changer ses couches, lorsqu’elle fait pipi ou caca sinon elle laisse éclater sa colère. Elle réagit même aux câlins et autres marques d’affection en gazouillant et en émettant des cris de joies. Dans la catégorie Cicciobello chez Lotus d’Or à Port-Louis, la poupée fait de la température et peut être traitée à l’aide d’une injection. La célèbre et indémodable Barbie résiste au temps mais évolue. Outre les Barbies de collection dont une Barbie Noël, on retrouve aussi la Barbie détective qui cache une caméra permettant à l’enfant de prendre des photos, de faire des vidéos et de faire son propre montage entre autres.
Côté garçons, les robots et les drones style Star Wars ou encore Transformers paradent toujours au top des ventes de Noël, mais les jouets traditionnels et les bons vieux jeux de société résistent bien tels que le Monopoly à divers thèmes. Ces dernières années, le Monopoly a considérablement évolué allant même jusqu’à proposer d’effectuer des paiements par carte de crédit. Les véhicules téléguidés sont de mise également et les marques Lego Friends ou Chima, ainsi que les Playmobil, se positionnent parfaitement chez cet importateur et distributeur cité plus haut qui compte 48 ans d’expérience dans ce domaine. Outre ses deux autres magasins à Pointe aux Canonniers et Rivière-Noire, un nouveau magasin de la même enseigne vient d’ouvrir ses portes à Trianon (ex-Galaxy).
Véhicules téléguidés toujours en demande
Au rayon des animaux domestiques, les chiens attendent que l’on s’occupe d’eux. Si on ne craque pas pour un « walking puppy » qui se laisse promener avec une laisse, peut-être se laissera-t-on tenter par un autre chien, un vrai faux toutou qui réagit aux caresses. Mais pas de crottes à ramasser, juste quelques aboiements de temps en temps. Une bonne idée pour les parents qui veulent éviter à tout prix le vrai toutou à la maison.
Chez Scorp Trading, à la gare Victoria, Port-Louis, c’est principalement les voitures et camions téléguidés, les uns les plus sophistiqués que les autres qui se vendent comme des petits pains. Au rayon consacré aux fillettes, des poupées — dont la ressemblance avec un bébé réel est stupéfiante — sont principalement proposées. Pour les musiciens en herbe ou des sportifs confirmés, plusieurs équipements de musique dont les batteries et des paniers de basketball grand format occuperont aussi une place de choix sous le sapin.
Les tablettes éducatives en constante hausse
Les laptops éducatifs ne fascinent plus. Ce sont aujourd’hui les tablettes tactiles qui se dressent en tête de liste. Des nouveautés de cette année : les tablettes tactiles de Vtech et le Lexibook pour enfant. Chez Lotus d’Or, le Storio 3, conçu pour les 3 à 9 ans, est disponible avec plus de 1500 applications et wifi. « Une façon de s’intéresser de près à la technologie sous le regard bienveillant des parents », note la vendeuse Georgette Wong Keng. Pour Michel, gérant du magasin, si la contrefaçon a envahi le marché mauricien, il conseille aux parents de bien mesurer leurs achats. Car les jouets de marques importées et distribuées dont Matel, Fisher-price et Vitee, entre autres, se résument à « sécurité, qualité et solidité », dit-il.
Si le choix et vaste et les stratégies de vente agressives, il est important de faire un budget pour ne pas céder à l’impulsion. Ne négligez pas vos priorités pour éviter de tomber dans la spirale de la dette et avoir du mal à faire face au mois de janvier.