The Turf Magazine 40th Anniversary Golden Trophy, disputé sur 2200m, constituait la dernière répétition avant la Maiden Cup, la plus prestigieuse épreuve de notre calendrier programmée au 3 septembre sur 2400m. Si Parachute Man et Enaad étaient les plus chuchotés, la surprise est venue de Tabreek qui, bien que désavantagé au handicap par rapport aux favoris, a misé sur l’écart au poids qui le séparait de ces derniers. Gilbert Rousset a désormais trouvé un partant valable pour défendre ses couleurs dans le prochain Ruban Bleu.
S’il s’était contenté de la quatrième place à 1.20L de Tandragee lors de sa rentrée 2017 dans le Barbé sur 1600m, Parachute Man pouvait, hier, revoir ses ambitions à la hausse sur un parcours rallongé où il avait surclassé ses rivaux en deux occasions l’an dernier. Certes, il portait letop weight de la course, mais, suite à la compression des poids, il était avantagé au handicap par rapport à ses adversaires. Ces derniers étaient conscients qu’il serait redoutable s’il avait le loisir de dicter son propre rythme. Ayant déjà réussi le bout en bout sur 1700m dans son pays d’origine, Netflix, qui était muni d’oeillères pour la première fois chez nous, a misé sur son léger handicap pour tenter le coup tactique. Comme il fallait s’y attendre, Pengelly ne s’est pas prêté à son jeu et il s’est contenté d’essayer de trouver la position idéale afin de conserver ses chances intactes. Également véloce, Qatar Springs s’est placé sur l’arrière-main du meneur au bas de la descente, mais en se rabattant, il a incommodé Parachute Man qui est entré en contact avec Disco Al, ce dernier heurtant même les barres après avoir été repris par son jockey. Cette faute a valu à Kevin Ghunowa une mise à pied de deux journées après avoir plaidé coupable sous le règlement 160 A (f) de « careless riding ». Dans l’entourage du cheval de Ricky Maingard, on évoque cet incident pour expliquer sa mauvaise performance. Parachute Man était pourtant parvenu à se placer sur l’arrière-main du meneur au premier passage du but, mais il était déjà battu à 450 m but alors que le sprint était lancé par Netflix. Pengelly s’est avoué vaincu à 150m du but, d’où les 8.70L de retard sur le vainqueur au but.
Enaad avait réussi des débuts remarqués dans la Barbé Cup en terminant à 0.70L de Tandragee, et Arnold a fait tout son possible afin de pouvoir le piloter hier à 56.5kg, soit une surcharge d’un demi-kilo par rapport à son handicap. Ce fils de High Chaparal — cet étalon irlandais est également le géniteur de Parachute Man — a obtenu un parcours limpide, soit en sixième position côté corde dans le dos de son compagnon d’entraînement. Arnold a déboité sa monture à la rue du Gouvernement, mais fidèle à son habitude, ce n’est que dans la ligne d’arrivée qu’il s’est mis en évidence. S’infiltrant entre Qatar Springs et Scotsnog, Enaad a donné un joli coup de reins pour finir et il a fait illusion à mi-ligne droite, toutefois, la différence de poids a eu raison de lui. Mal placé dans les stalles, Tabreek s’est contenté de suivre tranquillement en queue du peloton. Il a fait un premier effort en début de descente, où il a contourné M L Jet. En embuscade dans le dernier virage, Emamdee l’a lancé à l’extérieur à l’entrée de la ligne droite finale. Tabreek a sorti une belle accélération pour surprendre ses rivaux. Également patiemment piloté, M L Jet s’est vivement rapproché dans la ligne d’arrivée, mais le but est arrivé trop tôt pour lui. Scotsnog n’a pu passer à la surmultipliée et s’est contenté de la quatrième place, mais si jamais il est aligné dans le Maiden, il ne faudra pas l’éliminer hâtivement, car il n’était visiblement pas à son meilleur niveau. Quant à Disco Al, cette course doit être ignorée, car il a été gêné une première fois aux abords des 1850m, puis peu après les 1300m par Qatar Springs.
Après la victoire de Tabreek et la cuisante défaite de Parachute Man, le Maiden est relancé. Disputé à poids d’âge, Parachute Man sera nettement avantagé par rapport à ses adversaires. Si aucun problème ne lui a été décelé à l’issue de cette épreuve et qu’il retrouve son meilleur niveau, il faudra compter avec lui pour la victoire. La tâche de Tabreek s’annonce plus compliquée à poids égal dans le Ruban Bleu. Reste que le cheval de Gilbert Rousset possède des qualités indéniables et il ne lui est pas interdit de viser le Graal. Enaad a confirmé qu’il est une des meilleures acquisitions de son écurie cette saison. Tout comme Parachute Man, il n’a pas forcément eu la meilleure préparation pour les 2200m d’hier, mais sa deuxième place inspire à plus d’optimisme dans le Maiden.
Auparavant, les couleurs de l’entraînement Rousset avaient brillé en deux occasions grâce à Lee’s Star et Prince Of Thieves. Ce dernier bouleversa les pronostics dans Le Mauricien Centenary Souvenir Trophy où on accordait les meilleures chances à One Cool Dude, Karraar et Easy Lover. Il faut dire que malgré sa neuvième place à l’arrivée dans le Barbé, Prince Of Thieves n’avait pas été surclassé, n’échouant qu’à 2.90L de Tandragee. Le parcours réduit était à son avantage, certes, mais sa ligne extérieure était un handicap qui paraissait difficile à surmonter. Du reste, il avait été confié à Nishal Teeha. En revanche, Karraar, choisi par Dillon, avait hérité de la deuxième ligne et, lorsqu’il a débordé Captain Magpie, qui avait buté peu après le départ, après une centaine de mètres seulement pour se placer dans le dos de Nordic Warrior, tous les feux paraissaient au vert. Car pour lui également le parcours du jour était plus approprié après un essai peu concluant sur 1850m. One Cool Dude fut parmi les plus rapides au départ, mais il fut ramené pour se retrouver dans la seconde partie du peloton ne précédant que Bouclette Top, Easy Lover, Sheer Trouble et Dreamforest. Le mauvais départ de Captain Magpie a permis à Nordic Warrior de s’emparer de la position tête et corde sans forcer. Comme il fallait s’y attendre, Speed Limit s’est positionné sur son arrière-main, le forçant en quelque sorte à maintenir une allure régulière. Prince Of Thieves a évolué, lui, sur le flanc gauche de Karraar. Cette position lui a permis d’avoir le first run sur son compagnon d’entraînement lorsqu’il a été déboité à 350m de l’arrivée et de contenir le finish de Karraar jusqu’au bout. Longtemps aperçu dans le dos du futur gagnant, One Cool Dude ne s’est pas montré assez percutant pour disputer la victoire malgré l’allure régulière tout comme Easy Lover. À l’issue de cette épreuve, Swapneal Rama, qui pilotait Sheer Trouble, a écopé d’une suspension d’une journée après avoir plaidé coupable de « careless riding » pour avoir gêné Dreamforest lorsqu’il s’est rabattu à la corde devant le nouvel élément Daby.
Ghunowa, Rama et Ramsamy ?suspendus
La troisième aura été la bonne au Champ de Mars pour Lee’s Star, qui s’était contenté du podium lors de ses deux premières tentatives. Moi Power avait eu le loisir de dicter son propre rythme contrairement à sa dernière sortie, mais il a été incapable de résister au finish des favoris. Dealer’s Charm s’était, lui, vite placé en cinquième position sur les barres, attendant la ligne droite finale pour faire son effort, mais Wiggins a dû le diriger à l’extérieur à 150m du but voyant qu’il ne pourrait s’infiltrer entre Glorious Goodwood et Our Jet. Parti lentement, Emaar s’était retrouvé plus en retrait que d’habitude et après avoir fait l’effort en épaisseur dans le tournant, il n’a pu soutenir la comparaison à Lee’s Star, qui s’est appliqué au deuxième coup de cravache de Dillon.
Malgré l’absence d’Imran Chisty, qui a préféré purger sa suspension, l’entraînement Merven n’a pas laissé passer sa chance pour améliorer son score à l’occasion de cette journée. Il s’est signalé grâce à Jullidar, confié à Rehaze Hoolash, qui en a profité pour renouer avec le succès après un long passage à vide. En effet, le jockey mauricien n’avait pas gagné depuis plus de deux ans, son précédent succès intervenant le 6 juin 2015 sur Colour Of Courage. Sur le papier, Noordhoek Ice se présentait comme le cheval à battre après ses récentes deuxièmes places. Sa ligne intérieure et la monte de Jeanot Bardottier incitaient à beaucoup d’optimisme dans son entourage. En effet, il en a profité pour obtenir un parcours en or dans le dos du meneur côté corde, mais une fois de plus il lui a manqué ce petit plus dans l’emballage final. Auteur de débuts prometteurs sur 1500m, Swinging Captain avait mis le nez à la fenêtre à l’entrée de la ligne droite après avoir suivi sur l’arrière-main de Roy’s Express, dont la tenue était sujette à caution, mais il n’a pas été en mesure de prolonger son effort jusqu’au bout. Jullidar avait opté pour la course d’attente avant de passer à l’attaque à 450m de l’arrivée. Après avoir abordé la dernière courbe en épaisseur, il n’avait plus qu’un léger retard sur les favoris. Après une utilisation peu judicieuse de la cravache, qui a fait dériver sa monture, Hoolash a monté aux bras sur les derniers 75m et c’est là que Jullidar a forcé la différence. On s’attendait à une meilleure prestation de la part de Caracal, mais son jockey ne s’est pas montré convaincant dans l’emballage final.
Avant Tabreek, Yashin Emamdee s’était illustré dans la course à l’avant sur Sierra Redwood, qui a résisté jusqu’au bout au finish de Without A Doubt. Ce dernier était destiné à un parcours en or de sa première ligne et lorsque Ramaas s’est placé devant lui, Arnold n’avait pas vraiment de raison de s’inquiéter. Par la suite, on a vu l’autre casaque jaune de la famille Foo Kune portée par Emamdee sur Sierra Redwood progresser graduellement de l’extérieur pour prendre le relais en tête. Secret Idea s’est rapproché sur l’arrière-main du meneur, menant dans son sillage Succession Plan, qui suivait pourtant à la corde jusqu’en début de descente. Enfermé par la monture de Teeha, Arnold n’a eu d’autre choix que d’attendre la dernière courbe pour amorcer son attaque. En tête, Sierra Redwood maintenait le cap. Lancé à l’extérieur de Secret Idea, Without A Doubt a fait illusion à mi-ligne droite, mais il n’a pu prolonger son effort jusqu’au bout.
Trackmaster un pas de plus vers ?le Maiden
S’il s’était contenté de l’essentiel à sa récente victoire sur 1850, Trackmaster s’est imposé avec plus d’autorité dans The Week-End Challenge Trophy, disputé sur 2100m. Une victoire qui permet à son entourage de penser à son éventuelle participation au Maiden. Le train de la course était assuré par Parker, qui a misé sur sa deuxième ligne et son léger handicap pour conserver l’avantage sur Independence, qui s’est contenté de suivre dans son dos. Vu que le meneur a réduit l’allure à partir du premier passage de la route, Dillon a préféré déboiter Dawn Raid, qui se montrait ardent. Trackmaster en a aussi profité pour se rapprocher et se porter sur le flanc de Mountain Master, qui précédait Down Under, Rap Attack, Greys Inn Control et Dustan respectivement. Continuant à une allure modérée Parker a accéléré sur les derniers 400m. À mi-ligne droite, Independence, Dawn Raid et Trackmaster étaient déjà à sa hauteur, mais le représentant d’Alain Perdrau s’est montré le plus percutant pour déposer ses rivaux sur la fin.
Alain Perdrau et Kersley Ramsamy ont réalisé le doublé avec Golden Ball, qui était le seul vrai frontrunner de The Stud Master Cup. Cependant, en se rabattant à la corde, Golden Ball a poussé Starsky sur Logan, qui a gêné Blue Jeans. Ramsamy a plaidé coupable de « careless riding » et il a été sanctionné d’une mise à pied d’une journée. Condamné en troisième épaisseur dans le premier tournant, Ségeon a pris l’initiative à partir du Tombeau Malartic pour se porter sur le flanc du meneur, qui a alors durci le rythme. Malgré cela, Golden Ball avait encore plein de réserves et lorsque son cavalier lui a demandé un nouvel effort sur les derniers 200m, il a bien accéléré malgré son petit écart pour dominer facilement Logan.
Une enquête a été ouverte à l’issue de The Raoul Rivet Cup afin de déterminer si Avail avait eu toutes ses chances au départ. Il a été établi que le représentant de Patrick Merven était toujours retenu par sonhandler lorsque le juge a donné le départ. Cela a eu pour effet qu’Avail s’est élancé avec plusieurs longueurs de retard sur le reste du champ. De ce fait, les commissaires ont estimé qu’Avail « was denied a fair start »et ils l’ont déclaré non-partant. Les mises sur ce cheval ont été remboursées, tandis que les gains sur le cheval gagnant chez les bookmakers ont été frappés d’une déduction de 40 sous par roupie, la cote d’Avail étant d’environ six contre quatre. Vu le retour d’Avail après ses efforts fournis pour recoller au peloton, il aurait certainement pu prétendre à la victoire. Le malheur d’Avail a fait le bonheur d’Aficionado, qui a forcé Spin A Coin à faire un effort avant de s’installer en tête. Une fois les choses en main, Rama a pris le soin de réduire l’allure au maximum. Vu que Seven Oceans se montrait ardent suite au manque de rythme, Khathi a tenté le coup tactique en se rapprochant dans la descente, mais Bardottier était aux aguets et il a déboité sa monture au bon moment afin de ne pas se laisser enfermer par le représentant de Narang, qui n’a pas insisté vu que le rythme s’était accéléré au poteau des 600m. Aficionado a abordé la ligne droite en tête et il a puisé dans ses réserves pour contenir l’assaut de Seven Oceans.