Se vantant d’avoir réussi « à faire tomber » l’ancien vice-Premier ministre et président du MSM Showkutally Soodhun, le président du Mauritian National Congress, Vivek Pursun, a affirmé hier détenir une autre vidéo impliquant l’ancien No 3 du gouvernement.

Il a également réclamé la démission de deux autres ministres, qu’il a nommément cités, pour « conflit d’intérêts et corruption ».