Enter la Duchesse, première course classique de la saison. Sept partants sont en lice, dont deux pour les entraîneurs Rameshwar Gujadhur et Gilbert Rousset. Cette course sourit souvent au cheval le plus fit. D’après ce qu’on a pu voir ces dernières semaines, c’est le poids léger Scotsnog qui pourrait émerger du lot.
Scotsnog peut être catalogué comme un cheval de moyennes distances vu qu’il s’est imposé sur 1600 et 1800m, et a été essayé jusqu’à 1950m. C’est souvent ce genre de cheval qui s’impose dans cette classique. Son palmarès sud-africain n’est pas trop révélateur en termes de performances dans le sens où il n’a pas côtoyé les meilleurs de son âge, mais il fait partie des chevaux qui possèdent une grande marge de progrès. Il est à Maurice depuis août dernier et a eu tout le temps nécessaire pour s’acclimater. Il a été castré et a donné entière satisfaction à l’entraînement où un certain Max Rapax n’a sûrement pas oublié les déconvenues qu’il a dû subir. Selon nous, Scotsnog va la jouer tactiquement pour essayer d’offrir à Gilbert Rousset et son assistant Soodesh Seesurrun leur huitième Duchesse.
L’autre élément de Gilbert Rousset est Night In Seattle, qui est un vainqueur d’une course de Grade 2 en Afrique du Sud où il a été d’une belle régularité. La seule fois où il a terminé hors des accessits, c’est quand il a été gêné à 200m de l’arrivée. Il semble un bon cheval, mais n’a pas vraiment tapé dans l’oeil à l’entraînement. Mais tout comme son compagnon de box, il possède beaucoup de travail sous les sabots. Lui aussi sera à l’aise sur le parcours pour une reprise alors qu’on le considère comme un all rounder.
Le principal adversaire de Scotsnog est Alpha Pegasi, qui devra toutefois lui rendre pas moins de 6 kg, ce qui n’est pas une mince affaire. Ce cheval a fait exactement ce que son entraîneur lui a demandé. Il a été en progrès constants et se pose comme le favori pour de nombreux turfistes. Cependant, si on se base sur ses performances par rapport à Night In Seattle, on se pose des questions sur la différence de valeur qui existe entre les deux chevaux. On ne pense pas que Night In Seattle peut recevoir 5 kg du cheval d’Alain Perdrau.
Du côté de Rameshwar Gujadhur, c’est Bold Inspiration qui est le porte-drapeau. C’est le cheval qui possède le plus de valeur, mais qui est aussi celui qui doit rendre du poids à tous ses adversaires. Il a paru bien, mais on est d’avis qu’il lui manque quelque chose pour consolider sa supériorité sur le terrain. On est sous l’impression qu’il a été quelque peu bousculé en vue de cette course. Son entraîneur possède une autre carte sous la manche. Chosen Dash est celui qu’on n’attendait pas vraiment à être de la partie. Toutefois, force est de constater qu’il est depuis longtemps à l’entraînement et qu’il fait aussi partie des chevaux les plus fit. C’est un frontrunner confirmé. Il n’a jamais abordé les 1400m, mais rien ne dit qu’il ne tiendra pas le parcours. On demande aux turfistes de faire attention à lui.
Parmi les autres engagés, Assegai défend les couleurs de Jean-Michel Henry et fait partie des outsiders. C’est un cheval de moyennes distances et il pourrait être bien servi par un rythme élevé. On trouve qu’une place est plus à sa portée.
Le dernier des engagés, Buffalo Trip, est un spécialiste des 1400m. Il sera monté par Kevin Ghunowa à 54,5 kg. Au risque de déplaire, il est celui qui n’a pas été en évidence lors de ses galops. Il possède une certaine vélocité et pourrait tenter d’animer le début de la course. Il faut peut-être considérer la glorieuse incertitude du turf et ne pas l’écarter des combinaisons. Notre premier choix reste Scotsnog.