Interview

Sarita Boodhoo, présidente de la Bhojpuri Speaking Union, a fait partie de l’entourage de Bikramsingh Ramlallah qui a consacré une partie de sa vie à la préservation du site qui est aujourd’hui connu comme Aapravasi Ghat. Dans l’interview qui suit, elle nous parle la lutte menée par Bikramsingh Ramlallah, soutenue par les membres de sa famille et ses amis proches afin de reconnaître la dimension historique de ce site qui est aujourd’hui reconnu par l’Unesco comme un héritage mondial. Elle nous parle également du Bhojpuri et de son plan de travail pour permettre la reconnaissance de cette langue et les valeurs qu’elle véhicule.

Dans un entretien accordé vendredi matin à Week-End, le leader du groupe de l'alternance — qui avait appelé à boycotter l'assemblée générale élective de la Mauritius Football Association — revient sur les évènements du 11 octobre 2013 qui continuent à bouleverser le football mauricien. La MFA, comme on le fait n'a toujours pas de comité officiellement élu malgré les «agissements de Samir Sobha à ce poste.»

À l’occasion de la célébration aujourd’hui de la Journée internationale de la langue et de la culture créoles, Arnaud Carpooran, président de la Kreol Speaking Union, fait le point sur la situation du kreol. Il se réjouit que la reconnaissance de cette langue se soit produite de manière démocratique. « Le mouvement est venu de la base et finalement les décideurs politiques n’ont eu d’autres choix que de l’approuver », dit-il. Il annonce également l’introduction prochaine d’un correcteur informatique automatique dont le prototype sera présenté aujourd’hui.

La Banque des Mascareignes est bien répartie en 2013 après un exercice financier 2012 difficile. Le Chief Executive Officer, Hoang Dang, s’est déjà penché sur la stratégie future de la banque, la seule institution française à opérer dans le secteur bancaire local. « Nous allons continuer à développer notre fonds de commerce à Maurice tout en maintenant nos activités à l’international. Nous voulons être une banque de référence pour la clientèle », souligne-t-il dans l’interview qui suit. Jaugeant la performance de l’économie mauricienne, Hoang Dang considère qu’il est nécessaire de stimuler l’investissement pour s’assurer une croissance durable.

À Maurice dans le cadre d’une tournée dans la 10e circonscription des Français établis hors de France, Alain Marsaud a promis qu’il entreprendra des démarches avec le soutien du nouvel ambassadeur de France, Laurent Garnier, pour que Maurice soit enlevée de la zone jaune, classement du ministère français des affaires étrangères, pour être reclassée en zone verte, voulant dire que ce n’est pas un pays à risque. Dans l’entretien qu’il nous a accordé, il évoque la situation dans les pays de sa circonscription en particulier au Moyen Orient et en Afrique. Il évoque également les difficultés rencontrées par les entrepreneurs français à Maurice à se faire payer tant par le gouvernement que par des opérateurs privés. Alain Marsaud souhaite également que les entreprises françaises puissent concourir à égalité avec les asiatiques dans la réalisation des projets d’infrastructure.

Alors que les travaux parlementaires reprennent ses droits ce mardi, le responsable du dossier sport au sein du MMM s'est confié à Week-End à la fin de la semaine écoulée. Pour la reprise, Franco Quirin, qui est aussi député de la circonscription No 20, s'attaque à une question d'actualité. la feuille de route du Comité International Olympique (CIO) pour les amendements du Sports Act. Un dossier qui risque fort bien de provoquer quelques étincelles dans l'hémicycle du fait que le député, en des termes à peine voilés, «accuse» le ministre Devanand Ritoo d'avoir perdu du temps depuis le 10 avril dernier. Et qu'au sein de son groupe de réflexion au sein du MMM, des surprises sont attendues sur ce texte de loi. Le député mauve pousse le bouchon encore plus loin en affirmant qu'il est primordial qu'une instance sportive soit libre dans ses décisions. Mais il dénonce au passage les pseudo- dirigeants sportifs et ceux qui pensent plus aux voyages qu'au développement de leur sport.

L’astrophysicien français Francis Rocard était à Maurice la semaine dernière et a eu l’occasion de rencontrer des universitaires, des lycéens et a animé une conférence sur les recherches en cours sur Mars dont il est partie prenante. Dans un entretien qu’il a accordé au Mauricien la semaine dernière avant de donner sa  conférence publique à l’Institut français de Maurice, il rappelle qu’à l’état actuel des recherches « nous ne connaissons que 4% de la masse totale de l’univers ; 96 % de ce qu’on appelle les énergies sombres est encore inconnu ». Il évoque aussi l’impatience fébrile au sujet des résultats des recherches concernant la présence de la vie sur Mars et les limites mécaniques de ces recherches.

Le grand déballage. Dans un entretien à batons rompus accordé à Week-End en fin de la semaine, Shirley Louis, compagnon de Guiseppe Parisi, actuellement interdit d'accès à Maurice, confirmait la présence et les discussions du président de la Chambre des commissaires des courses lors de la fête du 22 juin.

Tout vient à point à celui qui sait attendre. Après deux échecs en finale des Mondiaux de 2009 et 2011, Fabrice Bauluck est finalement parvenu à ses fins. Un sacre mérité pour un tireur qui fait montre de toute sa classe au niveau du kick-boxing au cours de ces dix dernières années. Un des sportifs mauriciens au palmarès des plus éloquents, il se veut reconnaissant aujourd'hui envers tous ceux qui l'ont aidé et guidé tout au long de son cheminement. Il a su choisir sa voie, avoue n'éprouver aucun regret de l'avoir choisie, et souhaite également que son fils sache également tracer la sienne.

James Agathe : premier champion du monde de kick-boxing et premier sportif d'origine rodriguaise champion du monde. Au Brésil samedi dernier, le tireur de la catégorie -81 kg a enrichi son palmarès.

Lancé vers la mi-février, le Youth Employment Programme (YEP), destiné aux jeunes chômeurs de 16 à 30 ans, rencontre déjà du succès. Presque huit mois après, 3 100 jeunes sont déjà en entreprise sous ce programme, qui a pour objectif étant de leur proposer un stage en entreprise afin de les aider après cette expérience à trouver un emploi. Roland Dubois, Senior Adviser au ministère des Finances et responsable du YEP, dresse un constat de son évolution chez les jeunes et les employeurs. Satisfait du rythme des placements, il souligne que le gouvernement cofinance ce projet à hauteur de 50 %.

Yuri Maltsev, Professeur en économie et ancien conseiller du président soviétique Mikaël Gorbatchev, figure parmi les principaux conférenciers qui interviendront à l’occasion de la conférence internationale organisée par le Mauritius Institute of Directors (MIoD) les 17 et 18 octobre à l’hôtel Hilton.

Mike Rees, Group Executive Director et CEO wholesale banking à la Standard Chartered Bank, était à Maurice la semaine dernière à l’occasion de la deuxième réunion de l’International Advisory Council (IAC) du Board of Investment présidée par le VPM et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval.

Mike Rees, Group Executive Director et CEO wholesale banking à la Standard Chartered Bank, était à Maurice la semaine dernière à l’occasion de la deuxième réunion de l’International Advisory Council (IAC) du Board of Investment présidée par le VPM et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval. Il insiste que Maurice a de grands potentiels de développement et doit saisir les opportunités qui s’offrent à elle en Afrique. Si elle ne le fait pas, les autres le feront, précise-t-il. Il évoque également la reprise de la croissance et estime que les États-Unis et la Chine seront les deux pôles de croissance dans le monde et que la conséquence sera une hausse graduelle des prix des commodités au bénéfice des pays producteurs dont ceux d’Afrique. L’IAC a élaboré un programme de développement articulé autour du concept Mauritius jewel of Africa et sur l’économie océanique. Pour mener à bien ce projet, Mike Rees estime qu’il faut miser sur la connectivité aérienne et sur la nécessité de faire de la nouvelle aérogare un outil stratégique faisant de Maurice un aviation hub.

L’invitation se lisait ainsi “Vincent Cespedes est invité pour donner 2 conférences à Port-Louis en septembre 2013 qui auront comme thème le titre de son dernier ouvrage: “L’Ambition et l’épopée de soi”. Étant philosophe, écrivain, conférencier, avec 15 ouvrages publiés (notamment “L’Homme expliqué aux femmes”, “Magique étude du Bonheur”, “J’aime donc je suis”, “À la découverte de votre philosophie amoureuse”, “Le jeu philosophique le Jeu du Phénix”), Vincent Cespedes a eu l’occasion de donner plusieurs conférences dans le monde à beaucoup d’entreprises ainsi qu’à un jeune public.

L’Agence Française de Développement (AFD), le Joint Economic Council (JEC) et le gouvernement mauricien se sont engagés dans un programme commun d’efficacité énergétique qui devrait dans les trois ou quatre prochaines années permettre de réaliser une économie de 20 mégawatts annuellement et des économies financières allant jusqu’à Rs 1,2 milliard par an. La directrice de l’AFD Maurice Laurence Breton-Moyet et Raj Makoond, directeur du JEC, nous expliquent dans un entretien comment ce programme peut être bénéfique pour Maurice et devenir un modèle tant sur le plan régional que sur le plan international.

Le secrétaire général de la Fédération mauricienne de Tennis qui est toujours candidat à la présidence du Comité Olympique Mauricien annonce, dans l'entretien qui suit, que la solution se trouve uniquement dans l'organisation des nouvelles élections.

Notre invité de ce dimanche est le maulana Azhar Haneef Sahed. Citoyen américain et homme religieux musulman, le maulana était le principal invité de la 52e convention annuelle de l’association musulmane mauricienne Ahmadiyya qui s’est tenue du 13 au 15 septembre à Maurice.

Le conseiller de l’ordre de l’obédience maçonnique du Grand Orient de France (GODF), Daniel Lamarque, était à Maurice la semaine dernière dans le cadre d’une tournée dans la région tombant sous sa responsabilité que comprend les pays de l’océan Indien, d’Afrique, du Pacifique, d’Amérique du Nord, entre autres. Il a participé à plusieurs réunions de travail avec les représentants du GODF dans l’île. Dans un entretien accordé au Mauricien, il souligne que « la laïcité n’est pas à la française et qu’elle est pour tout le monde ». Il évoque également la célébration du 235e anniversaire de la présence de la franc-maçonnerie à Maurice, qui sera marquée par une série d’activités à partir de la fin de l’année. D’origine réunionnaise, Daniel Lamarque, aujourd’hui à la retraite, a travaillé au ministère français de la Défense et a été affecté pendant de longues années à l’OTAN. Il a été élu conseiller de l’ordre cette année et fait partie du conseil d’administration du GODF, présidé par le grand maître Daniel Keller.

Notre invité de ce dimanche est Roland Ratsiraka, leader du MTS et candidat à l’élection présidentielle malgache prévue le 25 octobre. Neveu de l’ancien président Didier Ratsiraka, il vient d’effectuer une brève visite à Maurice pour rencontrer des leaders politiques et des chefs d’entreprises mauriciens. Dans l’interview qu’il nous a accordée vendredi matin, Roland Ratsiraka explique les raisons qui l’ont poussé à présenter sa candidature et détaille sa vision de la Grande île quand elle sera sortie de la crise politique, économique et sociale qui dure depuis quelques années.

Roland Ratsiraka – ancien maire de Tamatave, député et président national du parti Malagasy Tonga Saina – figure parmi les 33 candidats en lice pour la présidentielle malgache de novembre.

Le pasteur Karl Johnson, professeur de Bible et conférencier international, a quitté Maurice après un séjour de quelques semaines en juillet-août pour regagner sa chaire de professeur au séminaire adventiste de théologie à Collonges-sous-Salève, France. Durant son bref séjour, il a animé une série de conférences sous le titre d’« Opinion, tradition et conviction » à Beau-Bassin. « D’après les sondages, 97 % des gens n’ont pas d’opinion personnelle. Ils reflètent tout simplement les idées véhiculées par les médias. Les spécialistes de la publicité sont d’avis qu’on peut changer l’opinion et les goûts des gens en 21 jours. Ce que je crois, pourquoi et comment je le crois, doit me préoccuper. »  Le Mauricien s’est entretenu avec ce compatriote qui compte de nombreux amis et connaissances au pays pour y avoir vécu, étudié et enseigné de nombreuses années avant de mettre le cap vers la fin des années 1960 pour une carrière internationale qui l’a emmené en Europe, en Afrique, en Amérique du Nord, en Océanie.

Voilà plus d’un demi -siècle que le Mauritius College, fondé par Jaynarain Roy et son épouse, accueille des milliers de collégiens de Curepipe et d’ailleurs. Il fait partie de ces établissements qui ont permis à une majorité de jeunes Mauriciens, garçons et filles, qui ne pouvaient entrer dans de grands collèges, d’avoir accès à l’éducation secondaire. Le rêve de Rajiv Roy est de poursuivre sur la voie tracée par ses parents et d’avoir enfin un lauréat.

Vendredi prochain, 20 septembre, prendra fin le mandat de son excellence Jean-François Dobelle comme ambassadeur de France à l’île Maurice. Avant son départ et entre ses visites d’adieu protocolaires, il a accepté de nous accorder une dernière interview pour faire le bilan de son séjour à Maurice. Un séjour qu’il juge riche à tous les points de vue.