Politique

Dans un souci de transparence et de bonne gouvernance, le DPM et ministre de l’Énergie et des Services publics, Ivan Collendavelloo, devrait rentre public le contrat d’affermage que le gouvernement se propose de signer avec une firme privée pour la gestion de la CWA. C’est ce qu’a soutenu le président du Mouvement Patriotique, Alan Ganoo, lors de la conférence hebdomadaire de son parti samedi à St-Jean. Il a aussi élaboré sur sa motion privée, présentée vendredi sur le rapatriement de la Constitution et réitéré son souhait pour un unique candidat de l’opposition à la partielle au N° 18.

Si le pays est un modèle aux yeux du monde entier du fait que notre nation pluriculturelle vit en harmonie et en paix, il doit aussi être un exemple dans d’autres domaines, dont celui de la sécurité. C’est pourquoi il est important que chaque citoyen contribue pour que la paix sociale perdure.

Les relations d’amitié datant de 300 ans entre la France et Maurice sont aujourd’hui à un stade supérieur. La traduction concrète de ces relations privilégiées entre les deux pays sera symbolisée par la tenue en octobre de la Commission mixte France-Maurice. C’est le message véhiculé vendredi soir à l’Aventure du Sucre par l’ambassadeur de France, Gilles Huberson, qui y avait convié, à l’occasion de la fête nationale française, le Premier ministre, la présidente de la République et des membres du gouvernement, ainsi que les ressortissants français vivant à Maurice et plusieurs personnalités du pays.

La candidature de Pramod Jaddoo, oncle de Nita Juddoo, continue toujours de susciter des interrogations. Celui qui avait effectué des approches en direction du MMM après avoir manifesté de la sympathie pour le PTr est-il le cheval de Troie d’un des partis composant le gouvernement ?

Le parti éco-socialiste Rezistans ek Alternativ (ReA) a, lors de son point de presse, hier, réaffirmé sa présence au No 18 et auprès de la population en général. Foncièrement opposé aux agissements du gouvernement, notamment dans le cas de l’accaparement des plages publiques et du projet d’aquaculture, ReA donne rendez-vous aux intéressés le week-end prochain sur la plage de Pomponnette pour dire non aux abus.

Rien ne va plus pour Rodrigues. Constat du leader de l’opposition, qui était en visite dans l’île le week-end dernier. Évoquant un « crash » de l’agriculture, une « débâcle » de l’élevage et un secteur de la pêche en perte de vitesse, Xavier Duval, soutenant que seul « le tourisme se débat », estime que « Rodrigues est en situation de stagnation économique. »

La conférence de presse du Muvman Liberater (ML), dans la salle de conférences de la municipalité de Port-Louis, s’est articulée autour de deux points saillants vendredi. À savoir les débats budgétaires et le congrès-anniversaire du parti qui se tiendra le 30 juillet à Rose-Hill.

Le porte-parole du gouvernement Étienne Sinatambou, ministre de la Sécurité sociale et de l’Environnement, a eu pour tâche de défendre le député ML (Muvman Liberater) Ravi Rutnah auprès de la presse, hier matin. Le ministre a consacré la moitié de l’exercice de communication hebdomadaire au conflit qui oppose le député MMM Aadil Ameer Meea au député de la majorité.

La motion d’Alan Ganoo remettant sur le tapis le nécessaire toilettage de la Constitution, qui a été imposée et qui n’a pas beaucoup changé 50 ans après l’indépendance, s’est déroulé dans une certaine indifférence, alors que le sujet, maintes fois évoqué sous forme de questions, était cette fois soumis à un large débat des législateurs. Le député a certes été applaudi par l’opposition et quelques députés de la majorité au terme de son intervention, mais il semblait bien que le gouvernement ne voulait pas accorder trop d’importance ou d’attention à cette motion qui, pourtant, va sans le sens d’une urgente actualisation du texte suprême de la République.

Commentant les travaux parlementaires de cette semaine, Paul Bérenger, leader du MMM, salue le «changement d’attitude» du gouvernement et de la Speaker qu’il juge «très positif.» Le leader des mauves insiste, néanmoins, pour que le Deputy Speaker, Sanjeev Teeluckdharry, prenne congé de l’Assemblée nationale, le temps que la Commission Lam Shang Leen sur la drogue soumette son rapport.

Dans le cadre de la présentation de sa motion privée sur le rapatriement de notre Constitution, le député et leader du Mouvement Patriotique, Alan Ganoo, a longuement parlé de la limitation à deux mandats pour le poste de Premier ministre.

  • Les coûts de l’extension de la piste d’atterrissage sur pilotis (Concrete Stilts), soit Rs 11 milliards, ou par le remplissage (Back Filling), de Rs 6 milliards, jugés trop onéreux
  •      L’alternative d’un New Land-Based Runway, le site idéal étant à identifier, privilégiée par les consultants de GIBB et le conseil exécutif de l’Assemblée régionale de Rodrigues
  •      XLD : « La situation à Rodrigues est allée de mal en pis. Mon constat est qu’il y a une pauvreté généralisée, un fort taux de chômage et du désespoir parmi les jeunes »
  •     Le député de Rodrigues Buisson Leopold : « The Prime Minister respects the autonomy of Rodrigues. But the leader of the opposition does not know what is autonomy »

La Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, probablement l’une des dernières avant les prochaines vacances de l’Assemblée nationale, a permis de faire le point sur le projet d’extension de la piste d’atterrissage à Plaine-Corail, Rodrigues. On assiste littéralement à un retour à la case départ avec de nouvelles études prévues pour un “New Land-Based Runway”, le site le plus approprié étant encore à identifier. C’est ce qu’a fait comprendre le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui remplaçait le Mentor Minister, sir Anerood Jugnauth, qui se remet de sa bronchite de la semaine dernière.

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Gutteres, s’est montré des plus expéditifs dans le dossier de l’Advisory Opinion réclamée par Maurice sur les Chagos. En effet, aussitôt le vote de 94/15 en faveur de la résolution de Maurice pris au niveau de la séance plénière de l’assemblée générale des Nations unies, la requête pour cet avis consultatif a été transmise officiellement au Greffe de la Cour internationale de Justice de La Haye en vue d’enclencher les procédures conformément à l’Article 65 du Statut de cette instance des Nations unies.

Face à la presse lors d’un atelier de travail à l’Université de Maurice hier, Etienne Sinatambou a réagi à la convocation de la PPS Roubina Jadoo-Jaunbaccus devant la commission d’enquête sur le trafic de drogue.

La candidate du MMM à la partielle au N° 18, Nita Juddoo, a effectué sa première descente sur le terrain hier à Quatre-Bornes. En compagnie de Vijay Makhan, candidat battu lors des dernières élections, elle a rendu visite aux principaux agents et responsables de la campagne. La candidate veut favoriser une campagne de proximité afin de mieux prendre la mesure de la circonscription. « La campagne sera un team work. Nous travaillerons de manière collégiale », a-t-elle fait comprendre.

Rajesh Bhagwan a adressé une nouvelle question au Premier ministre concernant Prakash Maunthrooa hier. Il voulait savoir combien de conseillers dans le présent gouvernement avaient fait l’objet d’enquête policière.

Lors d’un point de presse hier après-midi au parlement, des députés de la majorité ont exprimé leur « indignation » au sujet des questions du député Adil Ameer Meea d'une manière insistante sur les soins de santé de l’épouse de leur collègue, Ravi Rutnah, à l'étranger et lesquels auraient été financés, selon le député du MMM, « par les fonds de l’État ». Leela Devi Dookun, qui animait ce point de presse, affirme que les propos du député Meea sont « infondés », en se basant, dit-elle, sur les réponses fournies par le ministre de la Santé et d'autres membres du gouvernement au parlement.

  •   Virulents échanges de propos entre Xavier-Luc Duval et Joe Lesjongard; l’épithète de « voler » utilisé lors de la PQ sur le bail de 3 A 31 alloué à la succession SGD
  •   Passage inconfortable pour le député Ameer Meea suite aux démentis formels des ministres Husnoo et Sinatambou au sujet de toute allocation financière sous l’Overseas Treatment Scheme ou du National Security Fund pour des soins médicaux à l’étranger de l’épouse du député Rutnah
  •   Le ministre Sesungkur fait état des dépenses de Rs 7,9 M pour les 19 missions de son prédécesseur, Roshi Bhadain, et des Rs 7,3 M versées à l’Adviser Akilesh Deepalsingh de 2015 à 2017
  •  Le ministre Jhugroo : « Contrairement à ce qu’a déclaré le leader de l’opposition lors de la PNQ, le Jhugroo Building détient un Fire Certificate émis par les Government Fires Services le 10 mai 2010 »

Le Question Time d’hier après-midi a été marqué par une série de controverses et de règlements de compte. Les nouveaux venus au sein de la majorité, pour ne pas dire transfuges, ont été envoyés en première ligne. Dès la reprise des travaux après le déjeuner, de vifs échanges ont éclaté entre le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, et le député de la majorité, Joe Lesjongard, au sujet d’un bail sur 3 arpents 31 alloués à la succession Sir Gaëtan Duval.

Après le vote des Nations unies en faveur de Maurice concernant les Chagos, le Komite Diego demande au gouvernement de décréter une nouvelle circonscription, la circonscription 22, pour l’archipel des Chagos et de créer un Chagos Regional Council.

La plainte constitutionnelle du PMSD, contestant la nomination de Sir Anerood Jugnauth en tant que Minister Mentor après que ce dernier a cédé sa place de Premier ministre à Pravind Jugnauth, a été appelée ce matin devant le Master Court. L'État, qui a été appelé à soumettre sa défense, insiste pour obtenir plus de précisions des Bleus sur leur plainte. L’affaire sera de nouveau appelée le 17 août prochain.

Le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, a acculé le ministre des Administrations régionales et responsables des Mauritius Fire and Rescue Services, Mahen Jhugroo, sur les risques que présentent certains immeubles résidentiels, soit ceux de plus de trois étages, notamment les complexes de la National Housing Development Company.

Le choix de Nita Jaddoo comme candidate du MMM dans la circonscription Belle-Rose/Quatre-Bornes, en vue de l'élection partielle à la suite de la démission de Roshi Badhain, a été approuvé hier soir par la régionale No 18. « Chacun a donné son opinion. Nous allons de l'avant, comme décidé par le comité central et le bureau politique, avec Nita Jaddoo comme candidate après le retrait de Vijay Makhan », a dit Paul Bérenger.

« Le Premier ministre a pu développer de très bonnes relations avec des grands de ce monde lors de sa participation à la réunion des chefs d'État du 29e sommet de l'Union africaine, à Addis-Abeba, du 3 au 4 juillet », a fait ressortir le porte-parole du gouvernement, Etienne Sinatambou. Après avoir précisé que Maurice accueillera, en mars 2018, l'African Economic Platform, il a aussi dit la « fierté du gouvernement » que notre pays ait remporté l'African Gender Scorecard Award 2017, remis par l'Union africaine. D'autres sujets d'actualité ont aussi été abordés.

Au cas où le Deputy Speaker, Sanjeev Teeluckdharry, assure la présidence d’une partie de la séance de l’Assemblée nationale, demain, l’ambiance au sein de l’hémicycle risque d’être des plus électriques. Le parlementaire du MSM, qui fait l’objet d’une audition formelle, sur la formule des Spanish Inquisitors, expression utilisée par le principal concerné, de la part de la commission d’enquête sur la drogue, présidée par l’ancien juge de la Cour suprême, Paul Lam Shang Leen, est donné comme étant à assumer les fonctions de Speaker en remplacement de Maya Hanoomanjee de par les arrangements convenus. Devant cette éventualité d’une « presumably tainted Chair » pour la séance de demain, notamment lors d’une partie de la tranche du Question Time et de l’examen en comité du Finance Bill, des contacts ont été établis entre les différentes factions de l’opposition en vue d’arrêter une « action d’éclat commune » contre Sanjeev Teeluckdharry. Entre-temps, en Cour suprême, le Deputy Speaker, qui avait envisagé un Challenge contre sa convocation formelle par la commission Lam Shang Leen, a maintenu son case en Cour ce matin.