Week-End

March 27, 2011

Certains pointilleux, à principe ou tout simplement à cheval sur les procédures administratives, s'étonneront que ce soit la ministre de la Santé elle-même qui signe les correspondances adressées à un collègue pour réclamer des sous pour ses projets au lieu de son Permanent Secretary ou d'un autre haut cadre du ministère. Mais l'affaire MedPoint n'est pas qu'un scandale dans la forme. Elle l'est surtout dans les faits et dans le fond