Photo illustration (Crédits : Reuters)

La pandémie de Covid-19 aura d’importantes répercussions sur l’économie mondiale et locale. Absa Bank (Mauritius) suit de près l’évolution de la situation et s’adapte aux besoins spécifiques des clients afin de les aider à traverser cette période difficile le plus sereinement possible. La banque a publié ses résultats pour l’année financière 2019 et affiche un chiffre d’affaires de Rs 4,9 milliards, en progression de 8% comparativement à l’exercice de 2018. Les crédits accordés aux clients (loans and advances) sont passés à Rs 65,3 milliards alors que les dépôts obtenus ont atteint Rs 109,4 milliards, ce qui représente une hausse de 25% et 37% respectivement. Ces augmentations sont principalement dues à la performance de son pôle d’activités bancaires internationales.

Durant l’année financière 2019, Absa Maurice a enregistré une hausse de 5,3% de ses bénéfices avant dotation aux provisions normalisées (normalised Pre-provision profit), qui s’explique grandement par l’augmentation de son bilan (balance sheet growth). S’agissant des bénéfices après impôts normalisés, ceux-ci s’élèvent à Rs 2,1 milliards. La banque s’appuie également sur la force de sa maison mère en Afrique du Sud, Absa Group Limited, qui affiche une santé solide avec des bénéfices en hausse et un chiffre d’affaires qui a augmenté de 6% pour atteindre 80 milliards de rands pour la période 2019 (données normalisées).

« Nous sommes confrontés à une épreuve sans précédent et, du jour au lendemain, le fonctionnement de nos économies en est profondément ébranlé. Cependant, nous nous devons de repenser l’avenir dès maintenant. Tout en restant flexibles dans nos idées durant l’élaboration des plans de relance économique, il s’agira, entre autres, de redéfinir les modes de gouvernance, de réinventer les manières d’interagir et d’accélérer la transformation numérique. Les entreprises devraient concevoir les plans de relance autour du principe de base de la construction d’une économie plus forte, qui assure un avenir durable pour le pays et ses citoyens », expliquent les responsables d’Absa.