Plusieurs témoins sont attendues en cour de Moka ce lundi, 14 décembre, dans l’enquête judiciaire sur la mort “suspecte” de Soopramanien Kistnen.

Des représentants de Mauritius Telecom, d’Emtel et de MTML et un responsable du centre de contrôle des caméras de Safe City devront ainsi témoigner pour les besoins de l’enquête.

Le responsable du centre de contrôle des caméras de Safe City devra apporter plus d’informations sur le stockage des images des caméras, et sur le fait que certaines d’entre elles sont indisponibles dans la région de Quatre-Bornes, le jour de la disparition de Soopramanien Kistnen.

Répondant à une question au sujet des caméras à La Louise, la semaine dernière, le constable Abheeram a tout simplement déclaré que « Safe City cameras (at La-Louise) are functional. But there is footage ».

Ce policier avait été convoqué pour produire en cour des enregistrements vidéo du vendredi 16 octobre sur le trajet Telfair/Rose-Hill/La Louise, de même qu’un document officiel de ses supérieurs hiérarchiques certifiant ces informations.

Plus de précisions sont également attendues de la part des deux opérateurs de téléphonie quant au téléphone portable de la victime.

À lire également :

Sur fond d’Emergency Procurements : Le cover-up du meurtre de Telfair démaquillé !

ENQUÊTE JUDICIAIRE SUR LE MEURTRE PRÉSUMÉ DE TELFAIR : Le deal du 14/X compromet le ministre Sawmynaden

ENQUÊTE JUDICIAIRE – DÉCÈS SUSPECT DE SOOPRAMANIEN KISTNEN : Des images vidéo Safe City du 16 octobre volent la vedette