Navin Ramgoolam, testé positif à la Covid-19, quittera le pays ce mardi à bord d’une Air Ambulance pour se rendre à l’All India Institute of Medical Sciences, dans la Grande Péninsule, afin de poursuivre son traitement médical.

La demande en oxygène du leader du PTr ne pouvant être assurée sur un vol commercial d’Air Mauritius, son transfert a dû être annulé hier.

L’Air Ambulance Challenger arrivera en provenance de l’Inde à 14h cet après-midi et devrait décoller une heure plus tard pour mettre le cap sur New-Delhi, avec escale aux Maldives pour les besoins de Refuelling.

Par ailleurs, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui a rencontré les membres du parti Travailliste à la clinique lundi, a fait comprendre que le gouvernement se porte garant pour l’affrètement de l’Air Ambulance Challenger, avec les modalités de paiement devant intervenir ultérieurement.

Pour rappel, le leader des rouges a été testé positif dans la soirée du vendredi 3 septembre. Il a par la suite été admis à clinique Welkin où il a été placé en Isolation Ward.

Plus de détails dans l’édition du Mauricien du mardi 7 septembre.

À lire également :

COVID-19 | Variant Delta ou troisième vague — Ramgoolam, Covid-Positive : entre appréhensions et assurances

Covid-19 : le PM assure donner « tou lasistans ek sipor » à Navin Ramgoolam, testé positif