L'ICAC dans les locaux du ministère de la Santé

La commission anticorruption (ICAC) s’intéressera bientôt aux officiers du ministère de la Santé, dans le sillage de l’enquête entourant l’achat d’équipements médicaux sous le Emergency Procedures.

Ainsi, des officiers de la Santé devraient être convoqués à l’ICAC.

Pour rappel, en juillet, une enquête criminelle du Central CID avait été initiée sur la fuite d’informations « confidentielles » du ministère de la Santé qui auraient atterri dans les mains des parlementaires de l’opposition.

Certains officiers ont déjà été interrogés par l’équipe du DCP Hemant Jangi et une descente a été effectuée dans les locaux du ministère, où des ordinateurs et des documents ont été réquisitionnés à des fins d’enquête.

Les autorités souhaitent retracer le groupe d’officiers qui a eu accès aux informations notamment concernant l’achat de médicaments durant la période de couvre-feu sanitaire.