Alwyn Imbé, la victime en médaillon

Même si dans un premier temps il avait nié les faits qui lui sont reprochés, Cédric Quirin,  soupçonné du meurtre d’Alwyn Imbé, a plaidé cette fois la légitime défense.

Interrogé par les enquêteurs de la MCIT, Cédric Quirin, le principal suspect et l’ami d’Alwyn Imbé, a expliqué qu’il aurait tenté de se défendre lors d’une altercation avec la victime. Selon lui, c’est Alwyn Imbé qui se serait emparé d’un couteau.

Le suspect, âgé de 20 ans, a fait face à une reconstitution des faits sous forte escorte policière, le vendredi 30 octobre.

Il a expliqué que l’altercation aurait pour toile de fond un règlement de compte. Le suspect accuse Alwyn Imbé d’avoir volé le portable et une somme d’argent appartenant à son père.

Une charge provisoire de meurtre a été logée contre Cédric Quirin. La police ayant objecté à sa remise en liberté conditionnelle, le suspect a été reconduit en détention.

La police n’écarte pas la possibilité qu’il y ait d’autres arrestations dans cette affaire.

Pour rappel, Alwyn Imbé, 22 ans, a été poignardé au dos à Cité-la-Cure, le vendredi 23 octobre. Le jeune homme, qui avait pu échapper à ses agresseurs avant de s’effondrer plus loin, s’est retrouvé confronter à d’autres individus, qui l’ont de nouveau passé à tabac.

L’autopsie a conclu qu’Alwyn Imbé est décédé d’un « stab wound to the chest ».