La doctoresse, Nesha Soobhug, qui se retrouve au sein de l’enquête entourant le décès du petit Ayaan Moeen Ud Din Ramdoo, âgé de deux ans, est attendue une nouvelle fois à la Major Crime Investigation Team pour la suite de l’enquête ce mardi 17 novembre.

Sheik Mohammed Ali Ashar Sobratee, le principal suspect et beau-père du bébé, aurait indiqué dans son interrogatoire avoir fourni une somme de Rs 2 500 à la doctoresse contre un certificat de décès. La doctoresse a alors attribué le décès du petit à une « cause naturelle », alors qu’il avait des ecchymoses sur le corps, suite à des coups infligés par le beau-père.

La doctoresse devra s’expliquer sur cette affaire.

Pour rappel, Ayaan Moeen Ud Din Ramdoo est décédé le jeudi 12 novembre à Midlands dans des circonstances tragiques. L’autopsie durant l’enquête a établi que l’enfant est décédé après avoir été brutalisé.