Après avoir été interrogé « under warning » par la police de Moka, Deepak Bonomally, directeur de Bo-Digital a été autorisé à regagner son domicile.

Deepak Bonomally, auditionné dans le cadre de l’enquête judiciaire initiée sur la mort de Soopramanien Kistnen, fait actuellement l’object d’une enquête policière pour « faux témoignages » alors qu’il était sous serment.

Dans son ruling, ce lundi 1er mars, la magistrate Vidya Mungroo-Jugurnauth a agréé à la motion déposée par le représentant du Directeur des poursuites publiques, Me Azam Neerooa. Las des réponses évasives de Deepak Bonomally lors de ses auditions, le représentant du DPP avait, la semaine dernière, demandé à la magistrate d’agir contre le témoin pour “giving false evidence”.

Pour rappel, l’enquête judiciaire initiée par le bureau du Directeur des poursuites publiques dans le meurtre de Soopramanien Kistnen se poursuit avec les auditions des témoins.