La Poste Centrale

Avant d’être autorisées à regagner leur domicile, deux soeurs ont été inquiétées par l’ADSU pour importation de drogue.

Âgée de 30 ans, une habitante de Cap-Malheureux s’est rendue, ce samedi 14 août, à La Poste centrale pour récupérer un colis. Lors d’une inspection des douaniers, des comprimés et des huiles, soupçonnés d’être des dérivés du cannabis, ont été retrouvés dans le paquet.

Arrêtée, la suspecte a déclaré aux officiers de la brigade antidrogue qu’elle aurait réceptionné le colis pour sa soeur aînée.

Se rendant au poste de police du port en journée, la soeur aînée a affirmé avoir effectivement commandé ces produits.

Les pilules et les huiles ont été envoyées en laboratoire pour analyses.