Umyad Ebrahim a été escorté devant la cour de district de Grand-Port cet après-midi, 2 juin, dans l’affaire du double meurtre à Mare-d’Albert.

Le panel de médecins, réuni pour examiner le suspect, a conclu que le présumé meurtrier est apte à faire face à un procès devant la justice, et également prendre part à un interrogatoire.

Deux accusations provisoires ont été retenues contre lui. Suite à sa comparution, la police a objecté à sa remise en liberté.

Le suspect est retenu en détention policière en attendant sa prochaine comparution prévue le 9 juin.

Pour rappel, le suspect a avoué avoir étouffé Hema Coonjoobeharry, âgée de 40 ans, le 15 mai dans sa maison, située au milieu d’un champ de cannes à Mare-D’Albert.

Quant à Zaahirah Ramputh, le trentenaire insiste sur le fait qu’elle se serait suicidée et qu’il l’aurait ensuite enterrée.