Akash Luttoo, la victime en médaillon

« Misye mo ti pe kouver ene le kor dan sa trou la », a déclaré Subiraj Sobnauth à la police, vendredi 12 février. Âgé de 32 ans, le suspect a été pris la main dans le sac par les officiers du poste de Camp-de-Masque.

À l’arrivée de la police à Zilpha Lane, cet habitant de St Julien D’Hotman remplissait de terre un fossé fraîchement creusé, d’environ 1m20 de profondeur où il avait enseveli le corps sans vie de son ami, Akash Luttoo, 29 ans.

Le suspect a été, sur-le-champ, placé en état d’arrestation et les lieux ont été sécurisés.

Akash Luttoo est décédé des suites de ‘cranio cerebral injuries’. C’est ce qu’a déterminé l’autopsie pratiquée par le Dr Chamane.

À savoir que c’est suite à la présence d’une tractopelle et le comportement louche de Subiraj Sobnauth que la police a été alertée par le voisinage.

Subiraj Sobnauth, qui n’est pas inconnu des services de police est décrit par son voisinage comme quelqu’un de violent. Le suspect et la victime se retrouvaient souvent pour des parties de beuveries. D’ailleurs, « Kouma dir dimounn ti pe lager. Dernye parol mo’nn tande ti ‘to pou touy moi pou Rs 125’. Apre pa’nn tann nanye », a soutenu une voisine.

Subiraj Sobnauth est actuellement en détention. Il devra répondre d’une charge provisoire de meurtre sous peu.