Les deux suspects Antish Gowry (30 ans) et Nitish Yerukaidoo (36 ans) ont comparu en cour de district de Mapou  ce lundi 25 janvier, pour une inculpation provisoire de tentative de meurtre sur la personne de Manan Fakoo. Ils ont par la suite été emmenés à la Major Crime Investigation Team (MCIT), à Port-Louis.

Les enquêteurs soupçonnent que c’est Antish Gowry qui aurait proféré des menaces à Manan Fakoo lors d’une altercation, à côté d’une boîte de nuit de Grand-Baie, le samedi 16 janvier. Néanmoins, le suspect nie toute implication dans la fusillade qui a coûté la vie à Manan Fakoo.

D’ailleurs, il a fourni un alibi à l’équipe de l’ASP Seebaruth, en soutenant qu’il était chez lui à L’Agrément, St-Pierre, dans la soirée du 20 janvier, quand deux suspects à motocyclette ont tiré trois coups de feu sur Manan Fakoo. Ce dernier s’apprêtait à entrer dans sa voiture.

Selon les recoupements de la police, soit de la CID de la Western Division et de la MCIT, un règlement de comptes serait à l’origine de ce meurtre.

Plus de détails dans l’édition du Mauricien du 25 janvier.

À lire également :

Law and Order : La police toujours en quête d’indices et de résultats !