La police a perquisitionné le domicile de Dhiren Moher cette après-midi du mercredi 23 septembre.

Après avoir été intérrogé pendant près de trois heures par les enquêteurs de la CCID ce matin, Dhiren Moher a été autorisé à regagner son domicile. Toutefois, la police l’a accompagné pour y faire un « search ».

Selon son avocat, Me Arassen Kallee, Dhiren Moher a fourni des éléments jugés déterminants à la police et devra de nouveau se rendre aux Casernes centrales demain pour y être entendu.

Pour rappel, Dhiren Moher est interrogé dans le cadre de la plainte déposée à son encontre par l’avocat Rouben Mooroongapillay. Plainte intervenue après qu’une conversation sur une messagerie de groupe ait fuité.

La plainte a été consignée par l’avocat Rouben Mooroongapillay qui, aux Casernes centrales, avait regretté “des messages très graves, très disturbing”.