Des officiers du Central Electricity Board, du Central Procurement Board et un officier du ministère des Services publics ont été entendus, hier, lundi 15 juin, dans le sillage de l’enquête sur le St-Louis Gate.

Les officiers de la commission anticorruption (ICAC) procèdent à l’authentification des documents récupérés vendredi.

Pour rappel, le vendredi 12 juin, l’ICAC a effectué des descentes simultanées dans les locaux du Central Electricity Board, au ministère de l’Energie, à l’Independent Review Panel et au Central Procurement Board (CPB) afin de recueillir « des informations et éléments clés » sur le St-Louis Gate, qui concerne notamment des allégations de « bribery » autour du projet de centrale thermique de St-Louis au coût de Rs 4,3 milliards.