Les députés de l’opposition dépourvus de Work Access Permit (WAP), Richard Duval — qui poursuit le Premier ministre, Pravind Jugnauth et le Commissaire de police, Kemraj Servansing — se présentera en Cour suprême ce lundi 19 avril.

Une motion sera présentée au Chef juge, Asraf Caunhye.

Pour rappel, le député du PMSD, par le biais de l’affidavit rédigé le 15 avril par Me Pazhany Rangasamy, avoué, rappelle que malgré les nouveaux règlements qui vont avec l’extension du confinement jusqu’au 30 avril, un député de l’opposition ne peut se déplacer qu’à partir de 6h du matin la veille des travaux parlementaires, et ce jusqu’à 6h du matin au lendemain de toute séance de l’Assemblée nationale.

Richard Duval attire l’attention sur le fait que, à ce jour, les autorités ont déjà émis plus de 530 000 WAP à différentes catégories de Mauriciens pour des besoins professionnels principalement, alors qu’un membre de l’Assemblée nationale, siégeant dans les rangs de l’opposition, n’a pas doit à ce Sésame en période de confinement.

Richard Duval évoque ainsi ses responsabilités en tant que député de la circonscription No 12 de connaître les doléances des résidents face à la situation actuelle ainsi que son rôle constitutionnel de faire part de ces doléances lors des séances de l’Assemblée nationale. Il maintient que cette restriction de mouvement l’empêche d’assumer ses responsabilités constitutionnelles.

Le député bleu, représenté par Mes Jacques Panglose, Adrien Duval, Alexandre Leblanc et Pazhany Rangasamy, est le premier à porter l’affaire devant la justice. 

À savoir que Nando Bodha et d’autres députés de l’opposition ont également signifié leur intention de loger un Judicial Review contre le gouvernement en Cour suprême ce lundi.