- Publicité -

Justin Bieber souffre d’une paralysie au visage, annule plusieurs dates de tournée

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Justin Bieber (@justinbieber)

Le chanteur Justin Bieber, qui vient d’annuler deux dates de concert à Toronto (Canada), a annoncé vendredi sur son compte Instagram qu’il souffrait d’un syndrome rare paralysant un côté de son visage, l’obligeant à annuler la suite de sa tournée.

- Publicité -

« Bonjour tout le monde (…) comme vous pouvez le voir sur mon visage, j’ai ce syndrome qu’on appelle Ramsay Hunt », explique la star mondiale sur une vidéo postée sur son compte aux 240 millions d’abonnés.

« Il y a une paralysie complète de ce côté de mon visage », poursuit le Canadien, en montrant qu’il ne parvient à cligner que d’un seul oeil, ou à sourire seulement d’un côté de la bouche.

« Donc pour ceux qui sont frustrés par les annulations de mes prochains spectacles, je ne suis tout simplement pas physiquement capable de les faire. C’est assez sérieux comme vous pouvez le voir », ajoute le chanteur de 28 ans.

Alors que son Justice World Tour devait faire étape lundi et mardi à New York, au célèbre Madison Square Garden, puis enchaîner sur plusieurs dates aux Etats-Unis avant de partir pour l’Europe, Justin Bieber n’a pas donné d’indication sur une reprise de sa tournée.

Elle avait déjà été reportée deux fois à cause de la pandémie et l’annulation des concerts à Toronto a provoqué la colère de certains fans sur les réseaux sociaux.

Le chanteur canadien avait été nommé dans huit catégories aux Grammy Awards cette année mais il n’avait remporté aucune récompense. Il en a reçu deux tout au long de sa carrière.

Le syndrome de Ramsay Hunt est une complication du zona qui survient lorsqu’une poussée touche le nerf facial près d’une oreille. En plus de la paralysie faciale, il peut entraîner une perte d’audition.

Le chanteur de « Peaches » a déclaré qu’il faisait des exercices du visage et prenait du temps pour « se reposer et se détendre et revenir à 100 % ».

mdo-arb/seb

© Agence France-Presse

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour