« Mo donn rendez-vous Roshi Badhain an kour parski apre sa bann insult ek mensonz-la mo pe pran aksyon legal ». Ce sont les mots du Premier ministre, Pravind Jugnauth, prenant position contre Roshi Badhain, leader du Reform Party, suite aux divers propos de ce dernier dans le sillage de l’affaire Angus Road, soit sur les dessous controversés de l’acquisition des terres par le Premier ministre et sa famille. C’était lors de l’inauguration du nouvel échangeur à Hillcrest cet après-midi, mercredi 11 août.

Ciblé par Roshi Badhain, qui maintient qu’il est l’heure de propulser le dossier Angus Road au-devant d’autres instances comme les Nations unies, la Financial Action Task Force (FATF) ou encore le DPP, le chef du gouvernement a confirmé son intention d’avoir recours à la justice.  Pravind Jugnauth parle de faussetés, « lerla nou pou gete kisana ki pe koz la verite ». Il se dit prêt à répondre aux charges logées par Roshi Bhadain même devant la justice internationale.