Patrick Assirvaden (Photo d'archives)

Le Parti Travailliste exige que l’ensemble du board de la State Trading Coorporation (STC) soit révoqué. Et ce, « au nom de la transparence et des principes ».

Patrick Assirvaden, président du PTr, a estimé que la révocation seule de Jonathan Ramasamy, directeur général de la STC, « n’est pas suffisante », car la population n’aurait plus confiance en les membres du board de l’institution.

Responsable de plus Rs 1,2 milliard de l’argent des contribuables, les membres du board doivent répondre de leurs actes, selon ce dernier.

Le PTr compte mener une campagne à ce sujet.

À savoir que Jonathan Ramasamy et son beau-frère, Vinay Appanah ont été arrêtés par l’ICAC, ce vendredi 19 février. Ils ont été respectivement inculpés provisoirement de corruption et de blanchiment d’argent. Après avoir fourni une caution de Rs 200 000 et une reconnaissance de dette de Rs 500 000 chacun.

Le GM de la STC a été acculé, ayant été confronté ce matin à des contrats alloués par la compagnie d’État à des entités liées à son beau-frère, Vinay Appanah, pendant le confinement, l’année dernière.