Selon Arvin Boolell, chef de file du PTr au parlement, l’interpellation de l’avocat Rama Valayden aux petites heures du matin, ce lundi 17 mai, « découle d’une vengeance politique ».

L’ancien leader de l’opposition soutient que « nous ne sommes pas loin de la vérité sur l’assassinat de Soopramanien Kistnen », dont l’épouse est défendue par Me Rama Valayden dans l’affaire d’emploi fictif portée contre le colistier du Premier ministre, Yogida Sawmynaden.

Qualifiant cette interpellation « d’arrestation arbitraire », le député rouge estime que nombreux sont ceux qui doivent venir rendre des comptes. « Le Premier ministre, l’Attorney General et le Commissaire de police doivent venir s’expliquer sur la question », a-t-il ajouté.

Pour Arvin Boolell, « pa ti ena okenn rezon pou aret Rama Valayden pou enn lamars pasifik ».