L’Alliance de l’Espoir a réclamé, lors d’une conférence de presse ce samedi, l’abolition de la nouvelle taxe sur l’essence et le diesel. Pour le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, l’essence est déjà fortement taxée. Et cette nouvelle taxe de Rs 2 – qui représente des milliards de roupies, a-t-il soutenu – ne vient qu’affecter la population davantage.

Concédant que le gouvernement a fait un « infime effort » pour stabiliser le prix de certains produits, XLD a tout de même soutenu que le panier de la ménagère souffre beaucoup.

Par ailleurs, suite à la suspension d’Arvin Boolell du parlement pour huit séances, Xavier-Luc Duval a évoqué un « abus » de la majorité au sein de l’Assemblée nationale. Le leader de l’opposition et du PMSD a estimé que « nous nous faisons insulter ».

Condamnant la suspension d’Arvin Boolell, Paul Bérenger a parlé de « viol de la démocratie parlementaire » au sein de l’Assemblée nationale. « Pir ki zame seki pe arive dan parlman », a observé le leader du MMM.

Soutenant que, dans tous les cas, l’opposition continuera son travail, Paul Bérenger a évoqué une unité d’action au sein de leurs rangs. Et ce, même si « Navin Ramgoolam finn kas linite daksion ».

Commentant le lancement de son parti, le Rassemblement Mauricien, Nando Bodha a soutenu que sa formation politique renferme des « hommes et femmes de valeur qui aspirent à une nouvelle façon de faire de la politique ».

Réitérant les zones d’ombres entourant la Mauritius Investment Corporation, Roshi Bhadain, leader du Reform Party, a estimé que bientôt « laverite ek boucou kitsoz pou sorti depi MCI ».