« Qu’une expertise de la police mauricienne soit enclenchée dans le sillage de l’enquête entourant un réseau pédopornographie ». Vincent Perrine, député du PMSD sollicite les autorités en ce sens.

En conférence de presse le samedi 7 août, le député bleu a tiré la sonnette d’alarme sur ce qu’il considère « chagrinant et honteux » pour Rodrigues. « Nou pe truv de pli an pli de moeurs p kontigne dan Rodrig », a soutenu ce dernier.

Lançant un appel aux autorités ainsi qu’à l’Ombudsperson for Children pour que l’enquête aboutisse, Vincent Perrine se dit offusqué que certaines de ces mineures « soient âgées au moins de 10 ans ».

Pour le député du PMSD, « il ne faudrait surtout pas banaliser cette affaire ». Il encourage à l’avenir, un suivi régulier et structuré des mineurs à Rodrigues.

Pour rappel, la semaine dernière, un réseau de pédopornographie a été démantelé à Rodrigues. Des vidéos de mineurs ayant des rapports sexuels ont été découvertes. Des arrestations ont déjà été effectuées dans cette affaire.