Indépendamment des discours flamboyants à l’Assemblée nationale sur le Social Contribution et Social Benefits Bill, piloté par le ministre des Finances, Renganaden Padaycahy, la situation sur le terrain est diamétrale opposée. Ainsi, au ministère de la Sécurité sociale de Fazila Jeewa-Daureeawoo, les directives de Taye Raze sont claires.

Des changements sont intervenus depuis le 1 er juillet. Jusque-là, les bénéficiaires de la pension de vieillesse avec des revenus inférieurs à Rs 30 000 par mois pouvaient prétendre à des verres, des appareils auditifs et de fauteuils roulants « free of charge » et financés des fonds publics.

Avec le deuxième budget Padayachy, pour les verres, ils n’auront qu’un maximum de Rs 2 000 avec le reste, soit plus de Rs 3000, à être complété par les personnes âgées, pour les appareils, auditifs que Rs1 500 sur des dépenses moyennes de Rs 5 000 et pour les fauteuils roulants Rs 5 000.

Il est évident qu’avec la mise en application de ces nouvelles mesures, la grogne ira crescendo pour protester contre le socialisme version Jugnauth/Padayachy, qui a déjà « taye razeé « la compensation de Rs 375 sur la pension.