Me Rama Valayden devra se présenter devant le tribunal de Port-Louis ce mardi, 18 mai.

Il a été arrêté et ensuite libéré sur parole hier, lundi 17 mai, après avoir été convoqué au CCID suite au rassemblement pacifique tenu en soutien à la Palestine suite au conflit israélo-palestinien, organisé le dimanche 16 mai, devant la municipalité de Port-Louis.

L’homme de loi a été interrogé sous des charges de « public gathering and unlawful assembly ».

Rama Valayden a été par la suite autorisé à quitter les Casernes centrales aux alentours de 9h10.

La police reproche également à l’homme de loi un « Breach of Quarantine » pour avoir organisé un rassemblement de plus de 10 personnes en temps de pandémie.

Pour rappel, des policiers se sont rendus à son domicile à Pailles aux petites heures hier matin.

De son côté, Me Shahzaad Mungroo explique qu’il avait dans un premier temps accompagné Me Rama Valayden aux Casernes centrales en tant qu’avocat, lorsqu’il lui a été annoncé plus tard, dans les bureaux du CCID, qu’il était aussi impliqué dans cette affaire. Il a par la suite été libéré.

Me Rama Valayden est défendu par un panel d’avocats, composé, entre autres, de Me Sanjeev Teeluckdharry et Me Anoop Goodary, qui l’ont d’ailleurs accompagné aux Casernes centrales pour assurer sa défense.