Photo illustration

Le suspect, Nitesh Gurroby, sera conduit aux locaux de l’ICAC ce jeudi durant la journée, suite à quoi il sera traduit devant le tribunal de Pamplemousses où une charge de blanchiment d’argent sous la FIAMLA sera retenue contre lui.

Parallèlement, l’ICAC procède actuellement à la préparation des ordres de saisie sur les biens de la famille Gurroby. Une usine, située dans le nord de l’île, appartenant à la famille Gurroby, a également été perquisitionnée hier après-midi.

D’ailleurs, deux bateaux de pêche ont déjà été saisis et seront mis sous scellé dans la cour de l’ICAC.

L’enquête se poursuit sur les ramifications financières des affaires de Gurroby.

Pour rappel, environ 300 kg de drogue, comprenant de l’héroïne et du haschich, d’une valeur marchande de Rs 3 milliards, selon l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU), ont été saisis dimanche, 2 mai, à Pointe-aux-Canonniers.

Les limiers de l’ADSU soupçonnent qu’une partie de la drogue aurait été acheminée par bateau à Maurice depuis La-Réunion, où un réseau de cultivateurs de haschich a été démantelé la semaine dernière.

Dans le sillage de cette saisie, trois arrestations ont eu lieux dont Siwdanand Rawah, un gardien de profession ainsi que les deux frères, Ritest et Nitesh Gurroby.

À lire également :

Opération Super Cargo : L’axe Gurroby/Lakwizinn sur la piste du Champ-de-Mars

Saisie de drogues : une usine perquisitionnée et deux bateaux des frères Gurroby saisis