- Publicité -

Accidents de la route : une semaine meurtrière…

Le nombre de morts sur nos routes cette semaine est accablant.

- Publicité -

Louis Roland Babet, 65 ans, était à vélo jeudi soir, quand il a été percuté mortellement par un 4×4 à Diolle, Vacoas.

La veille, un motocycliste a terminé sa course contre un pylône électrique à Belle-Rose et n’a pas survécu à l’impact de l’accident.

Mardi, Mohammad Nazhrool Peerbux, 29 ans et Abhinav Pitumbur, 21 ans, ont perdu la vie après que le véhicule dans lequel ils se trouvaient a terminé sa course contre un mur. Un troisième occupant du véhicule, un jeune de 20 ans, a lui été transporté d’urgence à l’hôpital de Rose-belle pour y recevoir des soins. Les pompiers de St-Aubin ont dû intervenir pour extirper les victimes du véhicule.

À Riche-Fond, Camp-de-Masque, dimanche dernier, un motocycliste de 27 ans a perdu la vie en heurtant une voiture en stationnement. À l’arrivée du Samu, un médecin a confirmé le décès du jeune homme.

Parmi les accidents violents ces derniers jours, on retrouve la collision entre la Mercedes de l’ex-député et fils du leader de l’opposition, Adrien Duval, avec une autre voiture, qui a terminé les quatre roues en l’air sur le côté gauche de la route. La conductrice de la voiture a été légèrement blessée et a été évacuée jusqu’à une clinique.  
Une autre violente collision a été recensée entre deux véhicules a fait deux blessés jeudi soir à Phœnix. L’accident s’était produit sur l’autoroute M1 sur la voie menant vers le sud. Les deux véhicules ont été lourdement endommagés.
De janvier au 23 septembre, 75 victimes de la route ont été enregistrées, selon les chiffres de la police.
Les motocyclistes et leurs passagers restent les plus à risque avec 33 victimes enregistrées. Parmi les autres victimes figurent 23 piétons fauchés mortellement, quatre chauffeurs, six passagers, quatre cyclistes et cinq passagers en croupe.
Les tranches d’âge à risque sont toujours les 26-50 ans avec 32 morts. Les 16-25 ans comptent 13 victimes, les victimes âgées entre 51 et 59 ans s’élèvent à huit, et les plus de 60 ans comptent 22 victimes.
Selon les autorités, durant la même période l’année dernière, 81 victimes avaient perdu la vie sur nos routes.

Du côté du gouvernement, le ministre du Transport, Alan Ganoo, reconnaît qu’il y a une accélération du nombre de morts sur nos routes ces derniers jours.

Lors d’un site visite ce vendredi, ce dernier a annoncé la mise en place d’une nouvelle stratégie sur la sécurité routière, qui est en préparation. Une manifestation pour la sensibilisation des usagers de la route sera également organisée. Le ministre a fait appel à la responsabilité des automobilistes.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour