L’équipe de cabin crew d’Air Mauritius et son syndicat réclament la révision du protocole sanitaire du personnel navigant concernant la COVID-19. Ils se disent « pas serein depuis la détection d’un cas positif à la Covid-19 au sein de l’équipage du vol MK 218 ».

Cela, après la révision du protocole qui consiste uniquement à porter le masque lors des vols. Une formule décriée par le syndicat, qui réclame la révision.  « Ce nouveau protocole n’est pas approprié pour le travail. Nous sommes à risque », déplore ce membre de l’équipe.

Sans social distancing dans les avions, les membres du cabin crew souhaitent pouvoir porter le PPE lors des vols. « Les masques ne nous protègent pas. Même étant vaccinés, nous pouvons être porteurs, et nous pouvons attraper les variants ».

Cette demande a été formulée par l’Air Mauritius Cabin Crew Association (AMCCA), lors d’une rencontre avec les administrateurs, mais il n’y a pas eu de retour pour l’heure, nous apprend-t-on.

Pour l’Air Mauritius Cabin Crew Association (AMCCA), ce protocole constitue un risque pour la santé publique. Le syndicat pointe également du doigt le nombre de jours d’auto-isolement mis en place par la direction. « Si au septième jour, nous sommes négatifs, nous reprenons le travail. Tout est fait au petit bonheur, c’est du trial and error » déplore l’un des membres du cabin crew.

L’AMCCA réitère la demande pour que le personnel navigant soit mieux protégé et réclame l’intervention du ministère de la Santé.