Photo illustration

Ce mardi 8 décembre au parlement a été voté, avec amendements, le Veterinary Council Bill 2020. Présentée par le ministre de l’Agro-industrie et l’Attorney General, Maneesh Gobin, cette loi a pour objectif de remplacer la Veterinary Council Act et établir un meilleur cadre légal afin de régulariser la profession de vétérinaire.

Ainsi, le Veterinary Council sera composé de 21 membres au lieu de 11 afin d’avoir une meilleure représentation des acteurs du milieu. Le conseil sera aussi habilité à appliquer des mesures disciplinaires contre des vétérinaires ne respectant pas les clauses établies, entre autres.

Le ministre a affirmé que le travail des vétérinaires a une impact direct sur notre économie. Il a soutenu que pour importer davantage de bétail, il est important d’augmenter le nombre de vétérinaires dans le pays.

« Le pays a besoin de vétérinaires, non seulement pour les animaux de compagnie, mais aussi pour les cliniques privées et les courses de chevaux. Et également pour les vaches, moutons et cabris », a-t-il dit.

A lire également : Le Veterinary Council Bill 2020 inquiète les vétérinaires locaux