Photo d'illustration

Un patient rapatrié de Madagascar dans la nuit du mardi 23 mars se trouve dans un état sérieux. Ce patient est compté parmi les 6 patients symptomatiques évoqués par la Dr Catherine Gaud lors du point de presse du National Communication Committee sur la COVID-19 cet après-midi, mercredi 24 mars.

Los de son allocution, la Dr Gaud a indiqué qu’aucun patient n’est actuellement sous respiratoire artificielle. Cependant, elle fait état de 6 patients symptomatiques qui nécessitent une surveillance supplémentaire. Parmi ces cas se trouvent 4 personnes qui ont par moment besoin d’être alimentées en oxygène. Les cas de deux de ces personnes sont considérés comme sérieux.

Détaillant le cas d’un Mauricien tombé malade à Madagascar, elle explique qu’une demande de rapatriement a été faite pour ce patient qui ne pouvait être traité médicalement dans la grande île. Un test antigénique de la Covid-19 effectué sur ce patient s’est révélé positif. Un test PCR à Madagascar s’est par ailleurs avéré négatif. Il a par la suite été rapatrié vers Maurice dans la nuit de mardi à mercredi « avec un grand besoin d’oxygène ».

Ce patient diabétique, hypertendue et qui a des ‘stents’ (des petits ressorts dans les artères du cœur) a fait un infarctus ce matin « qui a compliqué la situation ». Ce patient d’une cinquantaine d’années « va mieux » et est surveillé étant dans un état clinique qui « n’est pas du tout stable ».

Autre cas qui inspire de l’inquiétude, est l’état d’une septuagénaire qui a été placée sous surveillance, indique le Dr Gaud. Cette dame était un centre de soin et a présenté des problèmes respiratoires. « La patiente allait très très bien hier après-midi, mais a commencé à aller mal le soir avec des besoins d’oxygène relativement importants. Elle a été sortie du centre de soin et est actuellement sous surveillance ».

Le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, a souligné de son côté qu’un premier batch de 20 patients a terminé le traitement à la Covid-19.

« Zot inn fini geri », a-t-il déclaré.

En effet, deux tests PCR réalisés selon le protocole sanitaire sur ces vingt patients se sont révélés négatifs. Ils ont ainsi regagné leurs domiciles.

Par mesure de précaution, « ils devront rester en isolation chez eux, et après une semaine nous effectuerons un test une nouvelle fois », a soutenu le ministre.

Pour rappel, huit cas positifs ont été découverts à la suite du Contact Tracing effectué à partir d’un couple testé positif hier à La Caverne, Vacoas. Trois autres cas ont été identifiés en quarantaine. 

Nous comptons 230 cas positifs à la Covid-19 dans le pays depuis le 5 mars 2021.

 


Cliquez ici :   5 723 3000   pour sauvegarder notre numéro de contact WhatsApp afin de contribuer à l’information avec nos lecteurs. N’hésitez pas à partager vos images et vos informations avec la rédaction. Dites-nous comment se passe votre confinement, votre quarantaine ou votre traitement à la COVID-19.