Dans le hall du conseil de district de Quartier-Militaire s’est réunie ce samedi la famille Dhunnooa. L’évènement du jour : le 100e anniversaire de celle affectueusement surnommée par ses proches, « Dadi Bundhia ».

Pour marquer le coup, les trois ministres de la circonscription n° 8 dont le chef du gouvernement, Pravind Jugnauth, ont été les invités d’honneur. La ministre de l’intégration sociale était également présente.

Bundhia Dhunnooa a vu le jour le 16 janvier 1921. La centenaire qui se déplace en fauteuil roulant est très lucide selon un de ses proches.

Passant en revue la vie de sa mère, Jayraj, a raconté comment sa mère a tout fait pour « tir so ban zanfan dan povrete ». D’ailleurs la centenaire a eu sept enfants dont 3 décédés. Bundhia a été femme laboureur – un métier qui lui a permis de soigner ses enfants et leur donner une éducation adéquate. « Travay, sakrifis ek lapryer » voilà comment se résume la vie de Bundhia.

« La vie de Bundhia Dhunnooa est un exemple à retenir », selon le Premier ministre, Pravind Jugnauth. « Elle n’a pas eu la chance d’aller à l’école. Toutefois, elle a développé de vraies valeurs », a évoqué le PM. Et de renchérir que « nous pouvons faire de grandes études, mais il faut des principes et du respect dans la vie. Il ne faut pas faire du tort, du mal aux autres. Si ces principes étaient respectés, un bon nombre de personnes auraient vécu une vie heureuse ».