Désaccord des recteurs sur la date du 10 juin pour les la proclamation du classement du NCE

Après des examens dans des conditions sanitaires compliquées et stressantes, les candidats du Primary School Achievement Certificate (PSAC) auront leurs résultats cette semaine. Même si le Mauritius Examination Syndicate (MES) n’a pas encore confirmé la date officielle, celle du jeudi 27 mai est avancée dans les milieux concernés. Au niveau du secondaire, la date du 10 juin a été évoquée, mais les recteurs souhaitent que ce soit fait une semaine plus tôt, afin de leur donner le temps de préparer la rentrée de l’année scolaire 2021/22 fixée au 14 juin.

Les 15 428 candidats ayant pris part aux examens du PSAC, du 6 au 9 avril dernier, auront leurs résultats cette semaine. La vice-Première ministre et ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun, avait annoncé que ceux-ci sont prévus pour la fin du mois de mai. Alors qu’on aborde la dernière semaine de mai, il n’y a eu aucune communication officielle à ce sujet. Toutefois, des sources concordantes ont avancé que des dispositions ont déjà été prises pour jeudi. Car il faudra par la suite, prévoir pour le “resit” et les résultats du National Certificate of Education (NCE).

Généralement, une série de procédures s’enchaînent après l’annonce des résultats. D’abord, il y a les demandes d’admission au niveau du Service diocésain de l’Éducation catholique (SeDEC). Ensuite, on organise les sessions de rattrapage pour les examens du Resit, prévus du 8 au 10 juin. Finalement, il faut prévoir les admissions dans les collèges. Mais avec les restrictions sanitaires en raison de la COVID-19, il pourrait y avoir quelques petits changements, particulièrement en ce qui concerne l’accès des parents dans l’enceinte des collèges.

Au niveau du SeDEC, Clive Anseline, du service de communication, indique que l’exercice de demande d’admission se fera comme d’habitude, en appliquant le protocole sanitaire. « Nous attendons d’abord d’avoir confirmation de la date des résultats du PSAC des autorités concernées. Ensuite, nous allons publier un communiqué pour informer les parents. Généralement, les demandes d’admission se font au lendemain des résultats du PSAC, » fait-il comprendre. Il ajoute que les collèges concernés, particulièrement ceux qui enregistrent une grande demande, devront faire respecter le protocole sanitaire et que les parents devront faire preuve de compréhension et de patience.

Au niveau du secondaire, la date du 10 juin a été évoquée pour les résultats du NCE. Toutefois, cela fera quatre jours seulement avant la rentrée scolaire prévue le 14 juin. L’United Deputy Rectors and Rectors Union (UDRRU) a ainsi écrit au ministère de l’Éducation pour lui faire part de ses préoccupations. Harris Reedoy, le président, avance : « Nous avons demandé que les résultats soient connus au moins une semaine avant la rentrée, car il y a des procédures qui s’enchaînent et cela ne peut se faire en quatre jours. De plus, nous avons aussi les admissions pour la Grade 7. Nous avons donc demandé au ministère et au MES de nous donner le temps nécessaire. Au moins une semaine. »
Le syndicat a également fait quelques propositions pour que la rentrée se passe bien. D’abord, que la rentrée pour les élèves, qui iront dans les académies, se fasse le 14 juin, comme c’est le cas pour ceux de Grade 1 au primaire et Grade 7 au secondaire. « Selon le calendrier scolaire, il est prévu que les élèves de Grade 10 entrent en même temps que les autres, le 15 juin. Mais il faut prendre en considération qu’ils seront dans un nouvel établissement, mixte de surcroît, ils doivent trouver leurs repères. Si on les fait venir pour la grande rentrée du 15 juin, ils risquent d’être un peu perdus. »

L’autre défi, qui attend les responsables des académies, sera de connaître les choix de matière de leurs nouveaux étudiants et de s’organiser par rapport à cela. « Sur 180 admis dans une académie, si la grande majorité opte pour les sciences, par exemple, il faudra s’assurer qu’on ait le personnel nécessaire et organiser le Time Table en fonction. Si on a les résultats au moins une semaine avant, comme nous l’avons demandé, on pourra déterminer cela quand les élèves et leurs parents viendront pour les admissions. »

À ce sujet, les recteurs lancent un appel à la compréhension des parents, par rapport aux restrictions sanitaires. Généralement, dit Harris Reedoy, les deux parents accompagnent leurs enfants le jour des admissions. « Parfois même, on vient avec les frères et sœurs. Mais en raison de la COVID-19, peut-être que nous ne pourrons laisser entrer tout le monde. Surtout dans les collèges, où il n’y a pas de gymnase. Nous faisons un appel à la compréhension. » Il précise que la demande pour avoir les résultats plus tôt est aussi dans l’intérêt des parents. Car si on maintient le 10 juin, cela risque de causer un encombrement dans les librairies et autres magasins d’uniformes. « Les parents n’auront que trois jours pour tout acheter avant la rentrée, cela risque de provoquer un cafouillage. »
En ce qui concerne les infrastructures dans les académies, il nous revient que les aménagements sont en cours pour des toilettes séparées pour les filles et les garçons. En ce qui concerne les salles spécialisées pour les classes de “Food and Nutrition”, “Fashion and Textiles” et “Design and Communication”, on attend toujours les travaux et les équipements nécessaires. Les étudiants débuteront leurs classes par la théorie et passeront à la pratique lorsque les salles seront prêtes.

Rappelons qu’il y a 1 120 enfants qui ont raté les examens du PSAC et que 371 ont raté le NCE. Parmi, environ 200 sont sujets au “resit” pour le PSAC, étant des “school candidates”. Pas de rattrapage donc pour les “private candidates”, principalement des “repeaters”. Pour le NCE, seuls 11 sont qualifiés pour la promotion automatique. Parmi, neuf étaient en traitement pour la COVID-19 et deux étaient en zone rouge, ne pouvant donc faire le déplacement. Les autres devront redoubler leur Grade 9. Il y avait 13 985 candidats à ces examens organisés pour la première fois et qui détermineront l’entrée dans les académies.