- Publicité -

Flambée des prix : situation tendue à Camp Levieux

A Camp Levieux, l’atmosphère est lourde, en ce mercredi après-midi. Des habitants debout dans la rue s’expriment en se disant dépassés par la hausse des prix, notamment ceux des médicaments, des aliments et des récentes hausses de cette semaine, le gaz et le carburant.

- Publicité -

Suite au barrage de roues de ce matin par un groupe de jeunes qui ont dû se raviser après une intervention dans le dialogue de la police, des habitants se sont installés le long d’une des artères de la localité non loin de la station de police.

La police également présente est prête à toute éventualité et rappelle au membre du public que les rassemblements sont interdits et demande de se disperser.

Mise à jour (17h10) :

Suite au refus des manifestants de se disperser, la police procède à des interpellations. Des personnes embarquées dans les véhicules de police, un jeune homme au nom de Darren, connu comme étant un activiste, a été embarqué une première fois avant de se retrouver hors du véhicule de police qui venait de faire une dizaine de mètres, quelques secondes plus tard.

La police a procédé à l’interpellation d’un autre individu entre temps et est revenue à la charge afin d’embarquer le dénommé Darren à nouveau. Cependant, il a été protégé par les autres manifestants et escorté par ces derniers afin de quitter les lieux comme initialement demandé par la police. « Pa Darren ki ti mont l’essence », scandaient les habitants.

Une foule s’est finalement massée devant la station de police afin de s’enquérir de ce qui adviendra d’un des habitants qui y a été emmené.

Mise à jour (19h00) :

Des habitants sont toujours massés le long de la route à Camp Levieux. D’autres unités de police appelées en renfort sont sur place afin d’éviter tout dérapage et de rétablir l’ordre. Des pneus et des blocs de béton ont été placés sur la route, avant d’être enlevés par des policiers qui se sont pris quelques projectiles.

Des roues entassées devant un garage ont été ramassées sous escorte policière afin d’empêcher que les manifestants les utilisent pour barrer de nouveau les routes

Un feu a été allumé au milieu de la route par des habitants. Les pompiers sont déjà sur place. Des éléments de la Special Mobile Force ont aussi été mobilisés à bord de véhicules blindés.

Mise à jour (21h25) : 

L’activiste Darren de retour devant la foule est rejoint par Rama Valayden et demandent aux autorités de relâcher les personnes arrêtées par la police plus tôt et « tou dimounn pou rant kot zot ».

Des manifestants sont dans les rues depuis 15h. Pour rappel, les habitants manifestent leur colère face à la hausse des prix, notamment les deux dernières augmentations, soit celles du gaz et du carburant cette semaine. Des projectiles ont été lancés sur des policiers massés devant le poste de police. La SMF et les pompiers ont aussi été mandés sur les lieux. Au moins deux individus ont été arrêtés par les forces de l’ordre avant d’être finalement relâchés à la suite d’interventions de l’avocat Akil Bissessur et de Rama Valayden. Les hommes de loi ont ensuite demandé à la foule de se disperser.

Un retour au calme survient finalement aux alentours de 22 heures.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour