Plus de 250 planteurs rodriguais gagnent leur vie grâce au limon

La mise sur pied d’une unité d’extraction d’huile essentielle à base de limon à Graviers a pour objectif de mettre en valeur ce produit local qui est reconnu mondialement pour sa qualité et ses nombreuses vertus. Plus de 250 planteurs gagnent leur vie grâce au limon. Et quelque 400 tonnes sont exportées vers Maurice chaque année tandis que le reste est utilisé localement. Mais la moitié de la production totale ne trouve pas preneur et se dégrade car le marché local n’arrive pas à l’absorber.

« Dans le but d’exploiter pleinement le potentiel du limon local, l’Assemblée régionale a exploré la possibilité en 2018, après un “project study”, de mettre en place ce projet afin de soutenir le développement socio-économique des planteurs de limons », a indiqué la commissaire du Développement industriel, Franchette Gaspard Pierre Louis, qui répondait à une question parlementaire du membre Reddy Augustin. « Leur niveau de vie sera amélioré grâce à la garantie d’un meilleur prix de vente du produit. Ce projet permet également de promouvoir la visibilité de Rodrigues sur le plan international », a-t-elle ajouté.

Elle a souligné que l’Assemblée régionale a déjà avancé une somme de Rs 5,8 millions à la RTMC pour l’achat de la machine à extraction au coût d’un peu plus de Rs 20 millions. « Celle-ci est déjà prête et a été fabriquée sur mesure en Italie, selon les spécifications rodriguaises. Elle sera à Rodrigues dès que possible. La RTMC sera responsable de la commercialisation du produit fini. Le constructeur assurera la formation de ceux qui seront responsables d’opérer la machine au niveau local. L’indication géographique de l’origine du produit de base figurera sur le produit fini », a-t-elle dit. Des négociations sont toujours en cours avec la société l’Oréal pour l’achat du produit.

« Mis à part le jus et l’essence de limon, il existe plusieurs autres produits dérivés de ce fruit qui peuvent être développés à Rodrigues. La compagnie d’aviation nationale Air Mauritius avait déjà signifié son intention de développer des mouchoirs aromatisés pour être utilisés sur ses vols », a fait ressortir Franchette Gaspard Pierre Louis. À noter que le bâtiment existant à Graviers sera étendu afin d’accueillir l’extracteur de limon.